samedi 26 mai 2018 09:12:48

Palestine : Solliciter une pleine adhésion à l’ONU

Les Palestiniens vont demander au président russe Vladimir Poutine de faire des démarches pour établir un mécanisme multilatéral destiné à examiner le processus de paix au Moyen-Orient, a déclaré, dimanche, Majdi Khalidi, conseiller diplomatique du président palestinien Mahmoud Abbas.

PUBLIE LE : 13-02-2018 | 0:00
D.R

Les Palestiniens vont demander au président russe Vladimir Poutine de faire des démarches pour établir un mécanisme multilatéral destiné à examiner le processus de paix au Moyen-Orient, a déclaré, dimanche, Majdi Khalidi, conseiller diplomatique du président palestinien Mahmoud Abbas.

S’exprimant à la radio Voice of Palestine, Khalidi a affirmé que M. Abbas devait rencontrer hier M. Poutine en Russie. «La partie palestinienne insiste sur l'approche multilatérale pour discuter du processus de paix avec la partie israélienne», a-t-il indiqué. «La Russie et M. Poutine auront un rôle important dans ce processus, y compris le lancement d'une conférence de paix internationale et plusieurs questions importantes qui exigent les consultations avec toutes les parties concernées», a souligné M. Khalidi, ajoutant que les Palestiniens étaient prêts à discuter avec la Russie de toute initiative. Après le déplacement du Président américain Donald Trump à El-Qods, en décembre dernier, les dirigeants palestiniens ont reçu à Ramallah une délégation de responsables russes. Le 6 décembre 2017, M. Trump a annoncé la reconnaissance américaine d'El-Qods comme capitale d'Israël. En réaction à cette démarche américaine, les Palestiniens ont indiqué que les États-Unis étaient disqualifiés comme médiateur dans le processus de paix, demandant une approche multilatérale internationale pouvant promouvoir les négociations de paix avec Israël. Le dirigeant palestinien Nabil Chaath, conseiller du président Mahmoud Abbas, a indiqué hier à l'agence Sputnik que la Palestine «continuera à solliciter un statut d'État membre à part entière à l'Onu». «La Palestine continuera à solliciter une pleine adhésion aux Nations unies, malgré le veto américain qui, avec l'administration actuelle, semble encore plus inévitable qu'auparavant», a déclaré Nabil Chaath, à l'agence de presse russe. «Nous poursuivrons nos tentatives, même si les États-Unis continuent à opposer leur veto contre notre demande d'adhésion à part entière. Peut-être que la communauté internationale se lassera de n'avoir que le veto américain à répondre à notre demande», a jouté Nabil Chaath, conseiller du président palestinien pour la politique étrangère et les relations internationales.
Une rencontre entre le président russe et son homologue palestinien, en visite de travail en Russie, devait avoir lieu hier à Sotchi, mais ce rendez-vous a été reporté par Vladimir Poutine à la suite du crash, dimanche, d'un avion de ligne près de Moscou qui a causé la mort des 71 personnes à bord. Nabil Chaath a confirmé l'intention de Mahmoud Abbas de prononcer prochainement un discours au Conseil de sécurité des Nations unies, où le Président, selon son conseiller, confirmera l'engagement de la Palestine dans le processus de paix, qui devrait par ailleurs être revu dans un format «plus juste et multilatéral». «Monsieur Abbas, notre Président, s'adressera au Conseil de sécurité de l'Onu au sujet du Moyen-Orient. Il va seulement prononcer un discours, puis partira.
Il dira la même chose que ce que je viens de vous expliquer : qu'Israël viole grossièrement les accords existants, que les États-Unis les soutiennent sans broncher, qu'il est temps que le Conseil de sécurité approuve le processus de paix international sur la base de la Charte des Nations unies», a affirmé Nabil Chaath. Depuis le 29 novembre 2012, la Palestine a le statut d'État observateur à l'Onu, qui lui a été attribué par l'Assemblée générale des Nations unies. Son adhésion à part entière doit être examinée par le Conseil de sécurité des Nations unies. Les États-Unis, qui disposent en tant que membre permanent du Conseil de sécurité d'un droit de veto, ont déjà prévenu qu'ils l'exerceraient si la requête palestinienne était soumise à un vote.
R. I.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions