jeudi 18 octobre 2018 05:07:13
D.R

 Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de condoléances à la famille du moudjahid Abdelhafid Amokrane, décédé samedi, dans lequel il a affirmé que le défunt a consacré sa vie à la défense de la patrie «par l’arme et la plume». «Abdelhafidh Amokrane a consacré sa vie à la défense de la patrie par l’arme et la plume jusqu’à ce que la mort eut raison de lui», a écrit le Président Bouteflika. «Le défunt fut parmi les premiers à avoir rejoint les rangs de l’Armée de libération nationale (ALN).
Il servira la cause nationale avec dévouement et abnégation à l’instar de tous ceux qui se sont sacrifiés pour l’affranchissement du joug colonial et le recouvrement de la souveraineté nationale», a souligné le Chef de l’Etat. «Mu par la même volonté, le défunt poursuivra son parcours en contribuant à l’édification des institutions du pays à travers l’éducation et   l’enseignement, l’orientation et l’encadrement. Il a occupé plusieurs postes de responsabilité, le dernier en date étant ministre des Affaires religieuses.
Il a publié de nombreux ouvrages, animé des conférences et signé plusieurs articles abordant la Révolution et les symboles de Novembre», a ajouté M. Bouteflika.
«Je présente mes sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches, priant Dieu Tout-Puissant de les assister en cette pénible épreuve, et d’accueillir le défunt dans Son vaste Paradis», a conclu le Président de la République. (APS)  

---------------//////////////////

M. Bensalah : « Un grand nationaliste »

Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, a salué, hier, les qualités de feu Abdelhafid Amokrane, qui a été «l'un des vaillants moudjahidine de la glorieuse Révolution de Novembre».

«L'histoire retiendra sa mémoire en tant que moudjahid et compagnon de   première heure parmi les vaillants de la glorieuse Révolution de Novembre et en tant que nationaliste, jaloux de sa partie, tout au long des   différentes missions qu'il a eues à assumer après l'indépendance nationale, en restant fidèle à l'Algérie et au message des chouhada», a écrit le   président du Conseil de la nation dans un message de condoléances adressé à la famille du défunt, Abdelhafid Amokrane.  
     Moudjahid et ancien ministre, Abdelhafid Amokrane est décédé, samedi, à l'âge de 92 ans.  Il a été ministre des Affaires religieuses et des Wakfs dans le gouvernement de Rédha Malek, entre 1992 et 1993 avant de quitter la scène politique pour se consacrer à l'écriture de ses mémoires sur la guerre de Libération nationale. (APS) 

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions