mardi 15 octobre 2019 02:49:34

Le président Abdelaziz reçoit le chef de la Minurso

Le secrétaire général du Front Polisario, M. Mohamed Abdelaziz, a reçu mardi le chef de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO), M. Hany Abdelaziz, au terme de sa visite de deux jours, au peuple sahraoui.

PUBLIE LE : 21-07-2010 | 20:35
D.R.

Le secrétaire général du Front Polisario,  M. Mohamed Abdelaziz, a reçu mardi le chef de la Mission des Nations unies pour  l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO), M. Hany Abdelaziz,  au terme de sa visite de deux jours, au peuple sahraoui, a indiqué hier l'agence de presse sahraouie (SPS). Les deux parties, a ajouté la même source, ont examiné le processus  de règlement, les violations marocaines répétées des droits de l'homme, le pillage  des ressources naturelles, l'évaluation de l'action de la Minurso, les perspectives  de la coopération sahraouie avec cette institution ainsi que l'avenir des négociations  saharo-marocaines sous l'égide des Nations unies. Les entretiens ont été axés, selon SPS, sur les violations marocaines  des droits de l'homme à l'image des exactions subies par les militants de l'intifadha  pour l'indépendance dans la ville d'El Ayoun où se trouve le siège de la mission  onusienne au Sahara occidental. Dans ce contexte, le président sahraoui a transmis à l'envoyé spécial  onusien "l'insistance du Front Polisario sur la nécessité d'élargir les prérogatives  de la Minurso pour englober le contrôle des droits de l'homme, l'établissement  de rapports à ce sujet et la protection des ressources naturelles de la région  du "pillage permanent". Le président Abdelaziz a mis l'accent sur la responsabilité des Nations  unies à ce sujet et le parachèvement de sa mission par l'organisation d'un référendum  d'autodétermination dans "la transparence et la régularité". Il a également réitéré, selon la même source, la volonté du Front  Polisario de coopérer avec l'ONU pour garantir "une solution qui permet au peuple  sahraoui de décider de son sort".  De son côté, M. Hany Abdelaziz a affirmé que "bien que n'étant pas  chargée de contrôler et de protéger les droits de l'homme", la Minurso "suit  la situation de près" et est informée de tous les rapports publiés sur les droits  de l'homme au Sahara Occidental. M. Hany, a ajouté SPS, a précisé, au terme de sa visite, que le but  essentiel de sa visite était de présenter ses condoléances au peuple sahraoui,  au Front Polisario et à la famille du défunt Mahfoud Ali Beiba. Il s'est dit convaincu que "le peuple sahraoui possède la détermination  et la capacité d'aller de l'avant vers la paix". Le responsable onusien a rencontré plusieurs responsables du Front  Polisario et du gouvernement sahraoui et visité des institutions sociales et  humanitaires dans les camps sahraouis et à Chahid El Hafed lors de sa deuxième  visite depuis sa nomination à la tête de la Minurso début octobre 2009.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions