vendredi 19 octobre 2018 19:50:22

Intempéries : Les travaux publics mobilisés

Mobilisation de gros moyens pour la réouverture des routes coupées

PUBLIE LE : 11-02-2018 | 0:00
D.R

Pluies, neige et grêle affectent, depuis hier, plusieurs wilayas du pays. Ces précipitations, qui ont été particulièrement appréciées par les agriculteurs, ont fortement perturbé la circulation dans plusieurs axes routiers.

La pluie sous forme d’averses a touché l’ensemble des villes côtières et les vallées intérieures. Au niveau des villes intérieures, de fortes chutes de neige et une baisse des températures caractérisent plusieurs wilayas du pays, notamment les zones enclavées.
Avec ses massifs montagneux, l’intérieur du pays est le plus rudement affecté par cette nouvelle vague de froid. Les difficultés y sont davantage ressenties avec la persistance du mauvais temps. Ainsi, les hauteurs de Chréa et du Djurdjura sont les plus touchées par la neige.
L’épaisseur de la neige est de l’ordre de 10 à 15 centimètres sur les hauteurs de 1.000 mètres et de 30 à 40 centimètres sur les localités dépassant les 1.500 mètres d’altitude.
Situées à plus de 700 mètres d’altitude, les régions de l’intérieur sont souvent isolées à chaque précipitation de neige, faut-il le rappeler. D’ailleurs, plusieurs axes routiers ont été fermés à la circulation. Les chutes de neige qui ont affecté depuis mardi dernier et durant ce week-end les localités situées à de hautes altitudes de plusieurs wilayas du pays ont été à l’origine de la fermeture de 38 routes nationales, 35 chemins de wilaya et 7 chemins communaux relevant de 18 wilayas.
Il s’agit de Laghouat, Tizi-Ouzou, Bouira, Bordj Bou Arréridj, Sétif, Skikda, Jijel, Béjaia, Médéa, Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Tissemsilt, El Bayadh, M’Sila, Oran, Chlef, Ain Defla et Boumerdès.
Cette situation a provoqué quelques désagréments à la circulation automobile pour cause de l’amoncellement d’importantes quantités de poudreuse et des glissements sur certains axes routiers.

Mobilisation de gros moyens pour  la réouverture des routes coupées

Pour faire face à cette situation, le secteur des travaux publics et des transports a déployé sur le terrain un dispositif conséquent d’intervention composé de 622 unités de matériel et 785 agents et cadres, append-on auprès du ministère des Travaux publics et des Transports. Ce dispositif a permis d’effectuer des interventions à travers les wilayas touchées pour procéder à la réouverture des axes coupés à la circulation et permettre à la population de se déplacer dans des conditions favorables.
Une quantité de 130 tonnes de sel a été utilisée dans les opérations de déneigement, selon la même source.
Il est relevé, d’autre part, qu’au niveau de la wilaya de Bouira, les deux axes routiers RN 15 et RN 33 sont toujours fermés à hauteur des cols de Tirourda et Tizi N’Kouilel pour difficultés d’accès. Dans la wilaya de Tizi-Ouzou, l’axe routier RN 15 est fermé à hauteur du col de Tirourda, ajoute la même source.

7 morts et 11 blessés en 48 heures

Le mauvais temps a également causé plusieurs accidents de la circulation, survenus au cours des dernières 48 heures dans plusieurs wilayas du pays, ayant provoqué 7 décès et 11 blessées, selon le dernier bilan des services de la Protection civile. La wilaya de Tamanrasset déplore le bilan le plus lourd avec le décès de 3 personnes, alors qu’une autre a été blessée, suite au renversement d’un véhicule léger, survenu dans la commune d’Abalessa. Par ailleurs et durant la même période, 4 personnes ont perdu la vie, asphyxiées, suite à l’inhalation de monoxyde de carbone émanant d’un appareil de chauffage à l’intérieur d’une habitation, dans la commune de Sidi Bel Abbes.
Les secours de la protection civile sont, en outre, intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à 27 personnes incommodées par une fuite de monoxyde de carbone émanant d’appareils de chauffage dans leurs domiciles dans plusieurs wilayas. Les secours de la protection civile sont également intervenus pour l’extinction de onze incendies urbains et divers dans plusieurs wilayas, dont un ayant causé le décès d’une personne dans un chalet de gardiennage, dans la wilaya de Skikda. Ainsi, l’hiver est une période «à risques». Il est la cause de nombreux désagréments et accidents... La prudence reste donc de mise !
S. Sofi

---------------///////////////////

Médéa 
Dispositif d’évacuation sanitaire spécial
Un dispositif d’évacuation sanitaire spécial a été mis en place hier par la direction de la Protection civile de Médéa, en vue d’apporter assistance aux malades chroniques et certains cas d’urgence, suite aux perturbations climatiques que connaît la région depuis vendredi, a-t-on appris auprès de ce corps constitué. Plusieurs ambulances et véhicules sanitaires légers ont été réquisitionnés pour le transport et l’évacuation de certains malades chroniques, nécessitant des soins, aux structures sanitaires de la région, pour leur éviter d’éventuelles complications, a précisé le lieutenant Karim Benfahsi. La mise en place de ce dispositif vient ainsi pallier les difficultés rencontrées par des particuliers et certains services de transport sanitaires privés à rallier les différents établissements hospitaliers de la région, en raison de l’impraticabilité de nombreux axes routiers, a expliqué cet officier, ajoutant que la priorité sera donnée aux personnes dialysées et aux femmes sur le point d’accoucher. De nombreux cas d’évacuation, concernant notamment ces deux dernières catégories, sont signalés par le même officier, assurant que beaucoup parmi ces patients ont pu rejoindre les structures sanitaires de leurs régions respectives et bénéficier de leurs séances de dialyse, grâce à ce dispositif. D’autres moyens d’évacuation ont été dispatchés, selon le lieutenant Karim Benfahsi, à travers les principaux axes routiers, notamment le long des routes nationales No 1, 8 et 18, afin d’assister les usagers qui pourraient être bloqués par la neige et intervenir en cas d’accident de la route, a-t-il dit. (APS)

Batna 
Neige et verglas
La neige abondante et le verglas enregistrés au cours des dernières 24 heures dans la wilaya de Batna ont rendu impraticables plusieurs axes routiers des zones montagneuses, a-t-on appris hier auprès du groupement territorial de la Gendarmerie nationale. Des tronçons des routes nationales (RN) 87, reliant Batna à la wilaya de Biskra en passant par Theniat El-Abed, et la RN 77, dans son axe entre Batna-ville et Merouana, plus précisément du côté de Hidoussa, sont difficiles d’accès, a précisé le chef du bureau de la sécurité routière au sein de ce groupement, le commandant Aras Hambeli. Les conditions métrologiques ont rendu difficile la circulation sur les chemins de wilaya (CW) 172, reliant la zone d’Aïn Tine et la commune d’Ichmoul, et le CW 45, entre les localités d’Ichmoul et d’Arris, selon le même responsable, soulignant que des équipes sont mobilisées pour rouvrir les voies de communication, dès la signalisation d’un blocage sur un tronçon routier. Des appels à la prudence et au respect du code de la route ont été adressés par les services de la Gendarmerie nationale aux usagers de la routes, notamment ceux empruntant les axes routiers sous la neige, a-t-on encore noté. Selon le chef du service de l’exploitation et d’entretien des routes au sein de la direction des travaux publics (DTP), Abdelkrim Belkacem, d’importants moyens humains et matériels ont été mobilisés, pour l’ouverture des axes des RN 31 et 86 et des CW 8 et 160, et des opérations de salage des routes pour déneiger et déglacer les axes ont été effectuées. L’état des routes et de la circulation automobile dans la capitale des Aurès sont suivis par les services d’intervention de la DTP, prêts à intervenir et à rouvrir les routes signalées bloquées dans la neige abondante, a-t-on ajouté. (APS)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions