lundi 26 fvrier 2018 04:37:25

L’entreprise pharmaceutique EL-Kendi fête ses dix ans d’existence : un cachet particulier

Les dix ans d’existence d’El Kendi, Industrie du médicament, se ressemblent : toutes réussies. Une bonne santé, financière et de performance, se traduit par des chiffres pour le moins probants.

PUBLIE LE : 10-02-2018 | 0:00
D.R

Les dix ans d’existence d’El Kendi, Industrie du médicament, se ressemblent : toutes réussies. Une bonne santé, financière et de performance, se traduit par des chiffres pour le moins probants. Des exemples ? Un investissement global de 160 millions de dollars pour une nouvelle usine qui sera inaugurée ce 1er trimestre 2018. Objectif : satisfaire la demande croissante des médicaments de spécialité. A travers cette réalisation, seront créés environ 400 nouveaux emplois directs et El Kendi sera propulsé au rang de leader dans l'exportation algérienne de médicaments vers toute la région de l’Afrique du Nord et de l’Ouest. Avant d’effectuer ce décollage continental, le groupe pharmaceutique a fait ses preuves à l’échelle nationale : il est aujourd’hui la première entreprise de génériques en Algérie. D’autres chiffres... 98% des médicaments d’El Kendi sont produits en Algérie, d’une qualité équivalente des médicaments importés et, par-dessus tout, soumis au strict et rigoureux respect des normes internationales de Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) sous le contrôle permanent du département interne d’assurance qualité et du Laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques, et de l’Agence nationale du médicament qui valident les installations et contrôlent les lots fabriqués. Ce n’est pas tout.
Le groupe dispose d’autres atouts maîtres. Premier laboratoire algérien de production de médicaments, pionnier dans la fabrication locale de traitements pour les maladies chroniques (cardiologie, neuropsychiatrie, urologie, asthme et maladies respiratoires), et acquisition de technologies nouvelles afin de développer sa production de génériques à forte valeur ajoutée et à enrichir son portefeuille avec des produits hospitaliers, des traitements oncologiques et des médicaments issus de la biotechnologie. Dans cette optique, l’entreprise, à coup d’efforts matériels et humains conséquents, compte optimiser les technologies innovantes acquises, développer des formulations à libération modifiée et des formes galéniques non conventionnelles qui procurent aux patients plus de confort, d’adhésion, d’efficacité, de sécurité et de rapidité d’action. Ce n’est un secret pour personne. Ces performances sus citées, et tant d’autres, renseignent sur cette percée extraordinaire du groupe El Kendi, qui couvre à ce jour 10% des besoins du marché algérien en médicaments, environ 30% des traitements des maladies chroniques, et produit 150 médicaments génériques dont les molécules sont tombées dans le domaine public.
Par ce choix, la société qui emploie une équipe de plus de 1.200 collaborateurs, contribue à la baisse des dépenses de santé publique et s’inscrit en droite ligne avec la politique du gouvernement en matière de réduction des importations.
Rappelons que la société a également consenti au plus grand investissement industriel privé en Algérie dans le domaine de la pharmacie, il s'agit de l'usine de Sidi Abdellah (Zeralda) d'un montant global de 60 millions de dollars pour sa première phase, elle atteindra un investissement total de 150 millions de dollars avec les nouveaux projets en cours. L’entreprise a récemment intégré le groupe pharmaceutique régional MS Pharma qui est une plateforme lui permettant un accès rapide aux marchés voisins comme le Maroc, la Tunisie et les pays africains francophones.
    Fouad Irnatene

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions