mercredi 25 avril 2018 13:31:30

REGARD : Vers la réhabilitation des cantines ?

lFinis, les repas froids et surgelés pour les écoliers. Les mésaventures des bambins et leurs parents surtout, avec le menu des cantines scolaires, «incompatible» avec le thermomètre en chute libre, décrié aussi, faut- il le rappeler, de part et d’autre jusqu’à occuper une grande place dans les discussions, sont même appelées à prendre fin.

PUBLIE LE : 14-01-2018 | 0:00
D.R

lFinis, les repas froids et surgelés pour les écoliers. Les  mésaventures des bambins et leurs parents surtout, avec le menu des cantines scolaires, «incompatible» avec  le thermomètre en chute libre, décrié aussi, faut- il le rappeler, de part et d’autre  jusqu’à  occuper une grande place dans les discussions, sont même appelées à prendre fin. Une petite lueur d’espoir,  jaillit,  peut-être, pour réhabiliter les enfants dans leurs droits, à un repas chaud, en cette période d’hiver. Une note, dans ce sens, a été adressée, par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, la semaine dernière, aux  présidents des Assemblées populaires. Désormais,  les choses  ne seront plus comme avant. Du moins, on l’espère.  Les responsables en question,  sont ainsi,  tenus, en vertu de cette correspondance ou plutôt, instruction, de veiller au grain,  au contenu des «plateaux»  des cantines. C’est certainement une bonne nouvelle pour tous ces parents qui habitent loin de la ville et lesquels voient tous les jours leurs enfants parcourir des dizaines de kilomètres pour  rejoindre les bancs de l’école et attendre  le retour à la maison pour  faire taire leur estomac dans tous les états.  En fait, les enseignants tout comme les parents d’élèves attendent beaucoup de cette décision, à la particularité de  répondre à un besoin pressant et de remédier surtout à un dysfonctionnement  fortement ressenti par les écoliers. Il  ne sera  plus toléré  de donner  un repas «d’été en hiver» aux bambins et ce n’est que justice après toutes ces lacunes enregistrées dans nos écoles en termes de gestion des cantines scolaires,  considérée carrément comme étant un gros morceau. Les associations de parents d’élèves sont montées moult fois au créneau pour dénoncer tous ces manquements liés à la restauration des élèves qui laisse souvent à désirer quand  ils ont la chance d’étudier dans un établissement doté d’une cantine. Aujourd’hui,  il faut signaler que ce service n’est  malheureusement pas  fourni par toutes les écoles et tous  les CEM. La situation  est loin d’être reluisante, sur ce plan. Quand ce n’est pas  l’absence de celle-ci, c’est carrément le repas de l’élève qui fait les frais de la mauvaise gestion ou  tout simplement l’insuffisance des enveloppes budgétaires consacrées à ce volet.  En tout cas,  des mesures s’imposent pour réhabiliter ces cantines victimes de laisser- aller.
Samia D.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions