lundi 23 avril 2018 02:47:28

Clinique infantile de Bou Ismaïl : Agrandissement et modernisation

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, a annoncé hier un projet d’extension et de modernisation de la Clinique médico-chirurgicale infantile (CMCI) de Bou Ismaïl (Tipasa), l’unique en Algérie dans sa spécialité.

PUBLIE LE : 13-01-2018 | 0:00
D.R

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, a annoncé hier un projet d’extension et de modernisation de la Clinique médico-chirurgicale infantile (CMCI) de Bou Ismaïl (Tipasa), l’unique en Algérie dans sa spécialité. Lors d’une conférence de presse, en marge de sa participation aux célébrations du nouvel An amazigh à la CMCI, en compagnie des enfants et de leurs familles, le ministre a fait état d’une prochaine étude pour la réalisation d’une clinique moderne au niveau de l’ancien établissement.
La CMCI enregistre une augmentation annuelle des interventions chirurgicales de l’ordre de 10%, a fait savoir M. Zemali, soulignant que l’équipe médicale se dévouait au quotidien à sauver des enfants atteints de cardiopathies.
Des dizaines d’interventions chirurgicales, y compris les plus délicates comme les opérations à cœur ouvert, sont réalisées quotidiennement, a-t-il précisé, soulignant que son département coopérait avec le ministère de la Santé pour réaliser des projets d’investissement dans ce domaine. La Clinique médico-chirurgicale infantile de Bou Ismaïl a fermé le pavillon des opérations chirurgicales il y a cinq mois, suite à la découverte d’un virus qui aurait pu être fatal aux enfants. La CNAS avait alors transféré certains malades vers des cliniques privées et d’autres vers l’étranger. Des travaux d’aseptisation et de stérilisation de grande envergure étaient alors réalisés par un laboratoire étranger.
Concernant la communauté nationale établie à l’étranger, le ministre a mis en avant la création d’un mécanisme visant à permettre aux jeunes résidant à l’étranger de bénéficier des différents dispositifs d’appui à la création d’activité, à l’instar de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) et la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC), rappelant la déclaration du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, lors d’une rencontre l’ayant regroupé avec la communauté nationale en France. S’agissant des membres de la communauté nationale établis dans certains pays étrangers qui demandent des mécanismes leur permettant de cotiser à la Caisse nationale de retraite (CNR), le ministre a affirmé que ses services comptent prendre en charge ce dossier. Il s’agit, a-t-il dit, d’une préoccupation exprimée par un député représentant la communauté algérienne, relevant que ces dossiers sont traités dans le cadre des conventions de coopération bilatérale. L’Algérie est liée par des conventions bilatérales avec la France dans ce domaine, a-t-il poursuivi, déplorant l’absence de conventions similaires avec les pays du Golfe. Cependant, une réflexion a été engagée pour préparer des mécanismes facilitant la cotisation de notre communauté établie dans ces pays à la CNR. Quant aux rumeurs rapportées sur la hausse du montant des cotisations pour la CASNOS, le ministre a catégoriquement démenti l’information, ajoutant qu’il s’agit simplement de majorations et de pénalités de retard de paiement des cotisations. (APS)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions