dimanche 21 octobre 2018 01:33:13

Rencontre Poutine-Abbas, le 12 février à Moscou

Le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue palestinien, Mahmoud Abbas, s’ entretiendront le 12 février prochain à Moscou, rapporte l'agence TASS citant un haut responsable de l'ambassade de Palestine en Russie.

PUBLIE LE : 13-01-2018 | 0:00
D.R

Le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue palestinien, Mahmoud Abbas, s’ entretiendront le 12 février prochain à Moscou, rapporte l'agence TASS citant un haut responsable de l'ambassade de Palestine en Russie. «Effectivement, la rencontre aura lieu le 12 février», a indiqué ce haut responsable palestinien à l'agence TASS qui indique cependant que le service de presse du Kremlin n'a pas encore confirmé la tenue de cette réunion. Précédemment dans la journée, l'ambassadeur palestinien avait indiqué à TASS que le président Mahmoud Abbas pourrait se rendre à Moscou au cours de la deuxième semaine de février.
Selon le diplomate, les parties ont l'intention de discuter du règlement israélo-palestinien, de la décision du président américain, Donald Trump, de considérer  El Qods comme capitale d'Israël, de la situation en Syrie et en Iran et des relations bilatérales. Mardi dernier, l'ambassadeur palestinien avait affirmé que des dirigeants palestiniens négocient actuellement les modalités de l'organisation d'une conférence internationale sur le Moyen-Orient avec la Russie, la Chine et quelques pays européens. «Nous sommes actuellement en pourparlers avec la Russie et la Chine. Avec également des pays européens en vue d'aller vers une conférence internationale», a affirmé le diplomate palestinien. M. Nofal a réitéré que la Palestine ne considérait plus les Etats-Unis comme le seul intermédiaire dans le processus du Moyen-Orient. «Nous appelons la communauté internationale, ainsi que tous les membres du Conseil de sécurité de l'ONU incluant les Etats-Unis, à jouer un rôle dans ce dossier. Il est évident que la Russie aura un rôle majeur», a t-il dit. Selon le diplomate palestinien, Moscou serait la plate-forme préférée pour la tenue de la conférence internationale. «Nous ne le savons pas encore. Cependant, nous sommes impatients d'être à Moscou, mais cela doit être accepté par la communauté internationale», a t-il précisé.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions