jeudi 19 juillet 2018 12:42:07

Yennayer 2968 : Une fête fédératrice

L’An Amazigh dans la liste des fêtes légales

PUBLIE LE : 11-01-2018 | 0:00
D.R

Le gouvernement a endossé un amendement à la loi fixant la liste des fêtes légales qui inclura ainsi le jour de l'An Amazigh correspondant au 12 janvier, a indiqué hier un communiqué des services du Premier ministre. «Lors de sa réunion du mercredi 10 janvier, le gouvernement a endossé un amendement à la loi fixant la liste des fêtes légales qui inclura ainsi le jour de l'An Amazigh correspondant au 12 janvier. Cet amendement poursuivra son parcours à travers le Conseil des ministres pour aboutir bientôt au Parlement», a précisé la même source. «Il est à préciser que conformément à la décision de M. le Président de la République, la décision de décréter le 12 janvier 2018, premier jour de l'An Amazigh, journée chômée et payée a été exceptionnellement prise par le Conseil des ministres, en attendant son encadrement par la loi», a ajouté la même source. Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait annoncé, mercredi 27 décembre 2017, lors de la réunion du Conseil des ministres, sa décision de consacrer Yennayer journée chômée et payée dès le 12 janvier 2018.


Le ministère de l'Intérieur publie le premier communiqué officiel en langue amazighe


Le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a publié hier le premier communiqué officiel en langue amazighe, en application des orientations du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a enjoint au gouvernement lors du dernier Conseil des ministres de «ne ménager aucun effort pour la généralisation de l'enseignement et de l'usage de tamazight, conformément à la lettre et à l'esprit de la Constitution».
Le ministère de l'Intérieur est ainsi le premier à mettre en application les orientations du chef de l'Etat en publiant, à la veille de la célébration de Yennayer (12 janvier), le premier communiqué officiel en tamazight relatif aux inscriptions pour l'accomplissement du Hadj 2018, dans le cadre de la promotion de Tamazight après sa constitutionnalisation en 2016 dans le sillage de la révision de la Constitution. Le Président de la République avait annoncé, lors de la réunion du Conseil des ministres qu'il a présidée le 27 décembre 2017, sa décision de consacrer Yennayer journée chômée et payée dès le 12 janvier 2018.
L'Algérie est ainsi le premier Etat en Afrique du Nord à prendre une telle mesure. Le Président de la République a également chargé le gouvernement d'accélérer la préparation du projet de Loi organique portant création d'une académie algérienne de la langue amazighe.
 «Cette mesure comme toutes celles déjà prises au profit de notre identité nationale dans sa triple composante islamique, arabe et amazighe, confortera l'unité et la stabilité nationales alors que des défis multiples internes et régionaux nous interpellent», a affirmé le Président Bouteflika.
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, avait qualifié la décision du chef de l'Etat d' «historique», soulignant qu'elle s'inscrivait «dans le cadre d'une vision éclairée visant la consécration des valeurs nationales». (APS)
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions