vendredi 21 septembre 2018 04:08:09

Un Algérien décédé dans un centre de détention en Espagne : M. Messahel reçoit la famille

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a reçu hier à Alger, des membres de la famille de l'Algérien, Mohamed Bouderbala, décédé au centre de détention d'Archidona au sud de l'Espagne, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

PUBLIE LE : 04-01-2018 | 0:00
D.R

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a reçu hier à Alger, des membres de la famille de l'Algérien, Mohamed Bouderbala, décédé au centre de détention d'Archidona au sud de l'Espagne, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.
Le ministre a mis au courant les parents et la famille du défunt de «tout ce qui a été entrepris par l'ambassade d'Algérie à Madrid et par la représentation consulaire de l'Algérie à Alicante, en collaboration avec les autorités espagnoles, pour mettre toute la lumière sur ce drame qui a endeuillé la famille et qui a suscité l'émoi dans le pays», souligne la même source. M. Messahel a assuré également les membres de la famille de feu Mohamed Bouderbala de la mobilisation par les services consulaires de l'Algérie en Espagne «de l'ensemble des moyens requis pour le rapatriement de la dépouille mortelle et sa remise à la famille dès que les procédures liées à l'enquête seront achevées en Espagne et en Algérie». M. Messahel a présenté ses condoléances aux parents et à la famille du défunt en les assurant de sa sympathie et de sa solidarité dans cette douloureuse épreuve.
A noter que «dans le cadre de cette même affaire, le chargé d'affaires du Royaume d'Espagne à Alger a été reçu dans la matinée au ministère des Affaires étrangères», indique le communiqué du MAE. (APS)


40 émigrés clandestins rapatriés

Quarante émigrés clandestins ont été rapatriés hier d’Espagne vers Oran à bord d'un navire de transport de voyageurs desservant la ligne maritime Alméria-Oran. Ce groupe de rapatriés est constitué de 39 personnes originaires de la wilaya de Mostagnem et une de la wilaya de Chlef, qui vivaient clandestinement en Espagne, selon une source sécuritaire qui a ajouté que des opérations similaires seront effectuées dans les prochaines semaines.
 Quatre groupes de 160 jeunes ont été reconduits, à ce jour, d'Espagne à Oran en deux phases, en coordination entre les autorités algériennes et leurs homologues espagnols.
A leur arrivée, ces rapatriés ont exprimé leur «joie de retourner au pays» après avoir «souffert des conditions difficiles» de séjour en Espagne. Les jeunes aventuriers, arrivés hier au port d’Oran, avaient quitté le pays dans la nuit du 16 au 17 décembre dernier à partir d’une plage de Mostaganem, avant d'être interceptés par les services sécuritaires espagnols au large de l'Espagne. (APS)
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions