lundi 25 juin 2018 18:43:30

Augmentation des prix : L’Association nationale des commerçants et artisans rassure

«Les augmentions des prix n’affecteront pas le pouvoir d’achat des citoyens» a rassuré, hier, le président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), Hadj Tahar Boulenouar.

PUBLIE LE : 04-01-2018 | 0:00
Ph:Billal

 «Les augmentions des prix n’affecteront pas le pouvoir d’achat des citoyens» a rassuré, hier, le président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), Hadj Tahar Boulenouar. S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue au siège de l’association, M. Boulenouar a indiqué que l’augmentation des tarifs des transports de marchandise suite à l’augmentation des prix des carburants ne devrait pas se répercuter sur les prix des produits de large consommation et certaines prestations de services. Il a, dans ce contexte, fait savoir que «l’augmentation considérable des prix de certaines denrées, dont parfois celles soutenues par l’Etat, n’est pas justifiée», reconnaissant, ainsi, la présence de pratiques condamnables au sein de la profession. M. Boulenouar a appelé les producteurs et les commerçants à ne pas exagérer dans les augmentations et prendre en considération le pouvoir d’achat du citoyen. «L’augmentation des prix des carburants entrera comme variable dans l’équation de calcul du prix de revient des produits fabriqués en Algérie», a-t-il expliqué. Il ajoute que cette augmentation affectera même les produits importés, dans la mesure où le transport variera à la hausse, mais sans plus, car l’augmentation ne saurait dépasser les 5%. S’agissant des autres produits interdits à l’importation, le président de l’ANCA a indiqué que les augmentations de ces produits obéit à la règle de «l’offre et de la demande», soulignant, au passage, la nécessité pour les producteurs locaux à renforcer leur production pour satisfaire les besoins du marché national. « Les prix se stabiliseront ou connaîtront une baisse, à la seule condition que les opérateurs économiques locaux accroissent le volume de production pour équilibrer la balance de l’offre et la demande et isoler en conséquence toutes les pratiques des spéculateurs qui jouent sur l’échiquier de la carence», a tenu à préciser M. Boulenouar. Dans le même contexte, il a fait savoir que l’ANCA a entamé des entretiens avec les importateurs pour les encourager à aller vers la production, et qu’elle devrait prendre en charge le volet relatif à la commercialisation de leurs produits. Il estime, aussi, que «certains produits ne devraient pas connaître d’augmentation», citant dans ce cas les fruits et légumes qui, selon lui, ont connu depuis quelques jours une baisse dans les marchés de gros et de proximité. Le président de l’ANCA a, par ailleurs, exprimé sa satisfaction suite à sa rencontre, jeudi dernier, avec le ministre du Commerce, où ils ont abordé de nombreux sujets portant, notamment, sur la réalisation des marchés de proximité et la possibilité de produire une farine spécial pain, des discussions ayant déjà été entamées avec les minoteries. Pour sa part, le président de la Fédération nationale des chauffeurs de taxi, M. Hocine Aït Braham, affirmera que « les taxis ne vont pas augmenter les prix des courses», car selon lui, «la hausse des prix des carburants ne va pas affecter le bénéfice». Il souligne, toutefois, la nécessité de l’accompagnement des chauffeurs de taxi à travers la réduction des taxes et impôts, l’annulation de la vignette de chaque année, l’octroi de crédits et de facilitations pour l’achat de véhicules, considérés comme des prestations de services pour l’intérêt général.
    Kamélia Hadjib
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions