dimanche 21 octobre 2018 01:36:47

Médecins résidents : Le service civil, pomme de discorde

Le service minimum, y compris pour les gardes et les urgences, ne serait plus assuré

PUBLIE LE : 04-01-2018 | 0:00
D.R

Des dizaines de médecins résidents ont organisé hier un rassemblement dans la cour centrale du Centre hospitalo-universitaire Mustapha Pacha d’Alger. Les promesses faites par le ministre de la Santé, Mokhtar Hasbellaoui, pour tenter de mettre fin au mouvement de protestation des médecins résidents ne semblent avoir convaincu ces derniers qui sont en grève nationale et illimitée depuis le 24 décembre dernier. Aussi, ont-ils décidé que le service minimum, y compris pour les gardes et les urgences, ne sera plus assuré.
Vêtus de leurs blouses blanches et munis de banderoles, ils ont scandé des slogans rappelant leurs revendications.
Les grévistes ont tenté d’organiser une marche pacifique dans les rues d’Alger mais ils en ont été empêchés par les forces de l’ordre.
La situation a dégénéré provoquant des accrochages entre les protagonistes. Les forces de l’ordre ont bloqué l’accès principal à l’hôpital, les patients et leurs familles ont été contraints d’emprunter le portail secondaire pour entrer ou quitter l’hôpital.
«Nous sommes dans un pays de droit, pourquoi nous interdit-on de manifester ?», s’interroge Mohamed, un résident en 2e année chirurgie générale.
Rencontrée sur les lieux, Tina, 26 ans résidente en orthopédie, explique que l’ensemble des points inscrits dans la plateforme de revendications demeurent toujours en suspens malgré les assurances du ministère. «Nous n’avons pas besoin de promesses. Les accords doivent être mentionnés sur le papier et signés par les responsables du secteur de la santé et de l'enseignement supérieur», a-t-elle insisté.
Dans l’attente d’être vu par les hautes autorités, le collectif autonome des médecins résidents CAMRA a décidé d’arrêter le service minimum y compris les gardes et les urgences. «Le résident n’est nullement responsable de la garde et des urgences, puisqu’il n’est pas diplômé et considéré comme étudiant, selon la tutelle», peut-on lire dans un communiqué publié sur la page Facebook.
Il y a lieu de rappeler qu’une audience a été accordée par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière aux représentants des résidents en sciences médicales, fin décembre dernier. Au cours de laquelle, il s’était engagé à une prise en charge effective des revendications exprimées lors de cette rencontre avec la mise en place d’une commission mixte santé-enseignement supérieur pour étudier les revendications en rapport avec la pédagogie et les conditions de déroulement du résidanat à l’effet de trouver des réponses adaptées et pertinentes.
M. Hasbellaoui a fait savoir aussi qu’une réflexion sur la révision du service civil sera engagée. Il a annoncé des changements et des améliorations sur la forme à redonner à cette question. Le nouveau projet de loi sur la santé permettra une révision du service civil avec une forme et un aspect nouveaux.
Le ministre a souligné que le service civil est un service que le médecin offre au citoyen algérien. Lors de la rencontre, les représentants des médecins grévistes ont exprimé leur mécontentement quant à leurs conditions de travail, notamment dans les zones reculées du pays.
Ils dénoncent «une non-équité» devant la loi de fait que les médecins sont le seul corps à être soumis au service civil et au service militaire».
 L’article 66 de la Constitution garantit à tous les citoyens une couverture sanitaire.
Pour rappel, le ministre avait reconnu auparavant des dysfonctionnements de système sanitaire, annonçant ainsi un audit général dans son secteur et un nouveau système plus moderne avec une gestion efficace.
Actuellement en examen au sein de la commission de la santé à l’APN, le projet de loi sur la santé a fait l’objet de concertations avec plusieurs syndicats.
Sarah A. Benali Cherif

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions