samedi 21 juillet 2018 02:53:18

Surveillance et maintenance de 10 Centrales électriques : Sonelgaz et GE lancent le centre Monitoring et Diagnostic

La Sonelgaz, par le biais de sa filiale SPE (Société de Production d’Electricité), et GEAT, filiale conjointe entre SONELGAZ et le constructeur américain General Electric

PUBLIE LE : 04-01-2018 | 0:00
D.R

La Sonelgaz, par le biais de sa filiale SPE (Société de Production d’Electricité), et GEAT, filiale conjointe entre SONELGAZ et le constructeur américain General Electric, ont inauguré, hier, le projet du premier centre M&D à l’échelle nationale et régionale utilisant les dernières solutions numériques et d’internet industriel construites sur la plate-forme de développement d'applications industrielles de GE, en l’occurrence le «Predix», qui assure la surveillance en temps «réel» et la maintenance «préventive» de dix centrales électriques à travers le pays. Selon un communiqué de presse conjoint des deux entreprises, ces centrales sont équipées de 46 turbines à gaz et à vapeur de construction GE d’une puissance totale de 11.000 MW. Deux centrales de 590 mégawatts (MW) chacune, sise respectivement à Boufarik (Blida) et à Hassi R'mel (Laghouat) qui sont déjà opérationnelles, avec des équipements de production d'électricité équipés de capteurs qui transmettent des flux de données constants. «Ces données peuvent être analysées pour fournir des informations sur les principaux indicateurs de performance, tels que la disponibilité, le rendement et la consommation de combustible», explique notre source qui révèle que cette réalisation est le deuxième jalon d’un processus de partenariat «stratégique» entre SONELGAZ et le constructeur américain GE. Le premier étant l’usine de fabrication de turbines et composants de centrales, située à Ain Yagout (Batna). La réalisation de cet ouvrage est le premier livrable du contrat de maintenance (CSA) signé en avril 2017 entre Sonelgaz SPE, filiale de Sonelgaz, GE Algeria Turbines (GEAT), et GE, sous l’œil «bienveillant» des plus hautes autorités du pays. Pour le PDG de Sonelgaz, la priorité de son groupe est de «stimuler» la production d'électricité grâce à des installations «efficaces» pour répondre à la demande «croissante» en énergie. «La numérisation des centrales nous permettra d'identifier les problèmes opérationnels potentiels avant qu'ils ne surviennent, ce qui nous permettra de faire les corrections nécessaires pour réduire les temps d'arrêt imprévus et améliorer la fiabilité non seulement des actifs individuels, mais aussi de nos centrales électriques dans leur ensemble. Sonelgaz et sa filiale SPE entre grâce à cette réalisation dans une nouvelle ère ouverte vers le future et le progrès», s’est en effet félicité Mohamed Arkab. Le maître de l’ouvrage, en l’occurrence SPE recevra à travers son centre de Monitoring des données en temps réel provenant d’environ 10.000 capteurs physiques et virtuels dans les dix installations. Pendant ce temps, «Asset Performance Management» (APM) et «Operation Optimization», des applications de GE, surveilleront et analyseront les données en s'appuyant sur l'analyse avancée de celles-ci pour «prévoir» et «éliminer» les temps d'arrêt imprévus et «améliorer» la productivité des centrales. «Le logiciel de GE /Predix a été spécialement conçu pour répondre aux exigences d'échelle, de complexité, de vitesse et des exigences de sécurité du secteur de la production de l’électricité», lit-on encore dans le communiqué de presse. Le PDG de GE Power a souligné pour sa part les efforts de General Electric en vue «d’aider» Sonelgaz à numériser ses centrales électriques et assuré de «l'engagement» de la société à «soutenir» la modernisation du secteur énergétique algérien.

GE prêt à soutenir la modernisation du secteur énergétique

«Grâce à ces solutions, nous voulons aider nos clients à améliorer la performance opérationnelle de leurs installations. La capacité à anticiper et à prévenir les problèmes est au cœur d'une production efficace et fiable, et nous sommes fiers que les solutions industrielles numériques de GE aident Sonelgaz à atteindre ses objectifs de sécurité énergétique», a indiqué Russell Stokes. SPE va par ailleurs assurer à travers cette réalisation la formation de 250 ingénieurs et opérateurs sur les solutions « APM » et « OO » qui seront affectées aux futures centrales. Le parcours de digitalisation des moyens de production engager par SPE sera donc porté par des compétences purement algériennes et locales. Les équipes de Sonelgaz SPE seront formées par GE sur les dernières technologies basées sur l’Internet Industriel.
    S. A. M.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions