vendredi 19 janvier 2018 00:27:55

Industrie publique : Les capacités de production utilisées à plus de 75%

En outre, l'activité industrielle du secteur public a enregistré une hausse sur la même période, notamment dans les matériaux de construction, les textiles et cuirs et le bois.

PUBLIE LE : 04-01-2018 | 0:00
D.R

La majorité des entreprises industrielles du secteur public a utilisé les capacités de production à plus de 75% au 3e trimestre 2017, indique une enquête menée par l'Office national des statistiques (ONS). En outre, l'activité industrielle du secteur public a enregistré une hausse sur la même période, notamment dans les matériaux de construction, les textiles et cuirs et le bois.

Concernant le niveau d’approvisionnement en matières premières, il a été inférieur à la demande exprimée pour plus de 23%, essentiellement ceux des industries de sidérurgie, mécanique, électrique et électronique (ISMMEE), de l’agro-alimentaire et des textiles, ce qui a engendré des ruptures de stocks à plus de 25% d’entre ces entreprises. En outre, près de 45% des enquêtés du secteur public et près de 24% de ceux du privé ont connu des pannes d’électricité, conduisant à des arrêts de travail inférieurs à 12 jours pour l’ensemble des concernés. Par ailleurs, l’approvisionnement en eau a été suffisant selon la majorité des enquêtés. D'autre part, la demande pour les produits fabriqués a enregistré une hausse, selon l’opinion des chefs d’entreprises du secteur public, essentiellement pour les ISMMEE et les matériaux de construction, et une baisse selon ceux du privé, particulièrement dans l’agro-alimentaire. Près de 73% des enquêtés du secteur public et plus de 33% de ceux du privé ont satisfait toutes les commandes reçues. Néanmoins, il a subsisté des stocks de produits fabriqués pour la majorité des concernés du secteur public et pour plus de 40% de ceux du privé.

Baisse des effectifs notamment dans le secteur privé

Durant le 3e trimestre 2017, les effectifs ont connu une baisse, selon les chefs d’entreprises enquêtés. La baisse est plus prononcée, selon ceux du secteur privé. Plus de 87% des concernés du secteur public et 34% de ceux du secteur privé jugent le niveau de qualification du personnel «suffisant», tandis que près de 13% des enquêtés du secteur public et plus de 39% de ceux du privé déclarent avoir trouvé des difficultés à recruter. Près de 92% des chefs d’entreprises publiques et près de 75% de ceux du secteur privé ont déclaré n’avoir pu produire davantage en embauchant du personnel supplémentaire. Sur le plan financier, près de 46% des chefs d’entreprises du secteur public ont jugé «bon» l’état de la trésorerie, alors qu’il reste «normal» pour près de 29% de ceux du privé. Plus de 20% des chefs d’entreprises du secteur public et la plupart de ceux du privé ont recouru à des crédits bancaires. Près de 70% des premiers et près de 31% des seconds n’ont pas trouvé de difficultés à les contracter. Par ailleurs, en raison de la vétusté et des problèmes de maintenance des équipements, près de 62% du potentiel de production du secteur public enquêté et près de 21% de celui du privé ont connu des pannes, engendrant des arrêts de travail inférieurs à 6 jours pour plus de la moitié des concernés du secteur public. La majorité des enquêtés du secteur public et plus de 83% de ceux du privé déclarent pouvoir produire davantage en renouvelant leurs équipements et sans embauche supplémentaire du personnel.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions