jeudi 20 septembre 2018 18:40:06

aide financière américaine : Les Palestiniens ne céderont pas au chantage

El Qods occupée «n'est pas à vendre»

PUBLIE LE : 04-01-2018 | 0:00
D.R

Les Palestiniens ne céderont pas au   «chantage» des Etats-Unis, a prévenu hier une responsable palestinienne après la menace du président américain Donald Trump de couper l'aide   financière des Etats-Unis aux Palestiniens.  Nous ne céderons pas au chantage (...). Maintenant il (le président Trump) ose accuser les Palestiniens des conséquences de ses actions irresponsables", a affirmé Hanan Ashrawi, une responsable de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP) à propos notamment de la récente décision du président américain de reconnaître El-Qods comme capitale   d'Israël. Le président américain a menacé mardi de couper l’aide financière américaine octroyée aux Palestiniens si l’Autorité palestinienne refusait de reprendre les négociations de paix que les Etats-Unis veulent relancer. «Nous versons aux Palestiniens des centaines de millions de dollars par an sans obtenir de reconnaissance ou de respect mais si les Palestiniens ne veulent plus parler de paix pourquoi devrions nous leur verser des paiements importants à l’avenir», a tweeté mardi Donald Trump.  Déjà la décision américaine sur la ville d’al-Qods occupé a provoqué une vague de critiques dans le monde entier. En réaction à cette décision unilatérale, le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a annoncé qu’il ne recevrait pas le vice-président américain, Mike Pence, dans le cadre d’une visite prévue en décembre par la Maison Blanche pour tenter de récupérer son rôle de sponsor de paix au Moyen-Orient.  Les Etats-Unis sont désormais disqualifiés de ce rôle de l’aveu même de hauts responsables de la Maison Blanche. La menace de Donald Trump, formulée quelques semaines après sa décision de déplacer l’ambassade américaine de Tel Aviv à la ville sainte va rendre encore plus difficile la reprise des négociations de paix. Les Etats-Unis qui ont menacé de prendre des mesures de rétorsion après le vote écrasant de l’Assemblée générale condamnant la décision du président   Trump, ont annoncé fin décembre une coupe historique de 285 millions de dollars de leur contribution au budget de l’ONU pour l’exercice 2018-2019.
 


La Présidence palestinienne a déclaré hier qu'El Qods occupée n'était "pas à vendre", en réaction à la menace du président américain Donald Trump de supprimer l'aide financière américaine de 300 millions de dollars si les Palestiniens   refusent de négocier avec Israël. «El Qods est la capitale éternelle de l'Etat de Palestine et n'est pas à vendre pour de l'or ou des milliards», a affirmé Nabil Abou Roudeina,   porte-parole de la Présidence, cité par l'AFP, en référence au refus palestinien de reprendre des négociations avec les Israéliens après la reconnaissance par Washington de la Ville sainte comme capitale d'Israël.  La décision américaine de considérer d'El Qods comme capitale d'Israë avait provoqué la colère des Palestiniens et soulevé une vague de critiques dans le monde.  «Nous ne sommes pas opposés à reprendre des négociations, mais elles doivent être fondées sur le droit international et les résolutions (de l'ONU) qui ont reconnu un Etat palestinien indépendant avec El Qods-est comme capitale», a ajouté le porte-parole.  M. Trump a menacé mardi de couper l'aide financière des Etats-Unis aux Palestiniens. "Puisque les Palestiniens ne sont plus disposés à parler de paix, pourquoi   devrions-nous leur verser des paiements massifs à l'avenir ?", a indiqué le président américain dans un tweet. Donald Trump n'a pas précisé à quelles aides il faisait spécifiquement référence dans son tweet. Le mouvement de résistance palestinien Hamas a lui aussi dénoncé «un chantage politique minable qui reflète la conduite barbare et immorale américaine», a affirmé dans un communiqué le porte-parole de l'organisation, Fawzi Barhoum.



 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions