dimanche 15 juillet 2018 20:38:54

Dispositif spécial de fin d’année de la Gendarmerie : Mission accomplie

Contrôle rigoureux des axes routiers, surveillance accentuée des espaces publics, plus particulièrement les établissements de divertissements et de loisirs et descentes en des lieux suspects.

PUBLIE LE : 02-01-2018 | 0:00
D.R

De notre envoyé spécial à Tipasa
Karim Aoudia


Contrôle rigoureux des axes routiers, surveillance accentuée des espaces publics, plus particulièrement les établissements de divertissements et de loisirs et descentes en des lieux suspects. Mission accomplie avec succès par la Gendarmerie nationale qui, pour sécuriser au mieux les festivités marquant la fin de l’année, à mobilisé l’ensemble de ses moyens humains et matériels. «Nous avons procédé à la mise en place d’un dispositif national qui se veut beaucoup plus dissuasif que répressif et dont le seul objectif est d’assurer un climat de quiétude pour nos concitoyens et de leur permettre ainsi de jouir des fêtes de fin d’année dans la sérénité absolue». Le propos est du commandant Bezziou Abdelkader de la cellule de communication du commandement de la Gendarmerie nationale qui nous explique en outre qu’au niveau des wilayas de Constantine, d’Annaba, d’Oran et de Tipasa, la presse a été conviée à assister de visu aux sorties sur le terrain. Nous avons effectivement accompagné les différentes unités durant leurs actions menées dans la wilaya de Tipasa, distante de 70 kilomètres d’Alger. Après un bref accueil au siège du Groupement territorial de cette wilaya, nous nous sommes rendus aux points de contrôle routier. Au niveau du barrage dressé sur l’autoroute reliant Tipasa à Alger, l’esprit vigilant, le regard vif, les gendarmes sont renforcés d’équipes cynophiles pour la détection de drogue et d’armes. Des automobilistes sont conviés à se soumettre à un contrôle, qui, eu égard à la circonstance de la fin de l’année, se voulait un peu plus accentuer que d’habitude. Les véhicules contrôlés ont été en effet passé au peigne fin, et pour ceux d’entre eux qui transportaient des boissons alcoolisées, les conducteurs devaient inévitablement se soumettre à l’alcootest. Ce qui est retenir de ces points de contrôles des axes routiers, c’est surtout le respect des libertés individuelles et des droits de l’homme dont ont fait preuve les gendarmes dans le cadre de l’accomplissement de leur mission.
Prochaine destination, les lieux de divertissements, soient les complexes touristiques implantés à Tipasa. Celui de la «Corne d’Or» a été parmi ceux «visités» par la Gendarmerie. Cet établissement qui a connu ces années d’or durant les années 1980 n’a accueilli durant cette soirée de fin d’année 2017 qu’une clientèle qui ne pouvait en rien se comparer à l’affluence d’antan ! La plupart des couples sont venues apprécier de la musique qui se faisait entendre plusieurs mètres à la ronde. Idem pour ce qui est de l’établissement Matarès qui nous a, lui aussi, accueillis, nous avons constater de visu l’ambiance de fête qui régnait à l’intérieur. De la visite de ces deux complexes touristiques, l’idée selon laquelle la plus grande majorité des citoyens du Nord aurait plutôt préféré se rendre au Sud où même en Tunisie pour fêter le Réveillon s’est très vite muée en certitude à l’esprit. Les gendarmes ont, quant à eu, poursuivi leurs patrouilles à une heure très avancée de la nuit. Le section de sécurité et d’intervention et les brigadiers de l’unité GIN (Groupe d’intervention nationale) ont, en effet, mené des actions de contrôle drastique dans les endroits habituellement fréquentés par les noctambules, à l’exemple de la côte de Bou Ismail où plusieurs véhicules étaient stationnés face à la Grande Bleue et leurs occupants appréciaient l’instant en dégustant quelques bières bien fraîches. Au passage des gendarmes, aucune infraction n’a été constatée, donc rien à signaler ! Retour au groupement territorial de Tipasa où avons été introduits au Centre des opérations (CO) chargés de la réception des appels des citoyens et de leurs transferts aux unités mobilisés sur le terrain.
La nuit est encore longue pour ces derniers qui doivent  être aux aguets pour l’accueil de la nouvelle année soit dans  un climat de sérénité global.
K. A.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions