lundi 25 juin 2018 18:30:55

Festival du théâtre professionnel d'Alger : La problématique de l'adaptation évoquée

Des hommes de théâtre et des écrivains ont évoqué mardi au Théâtre national algérien (TNA) Mahieddine-Bachtarzi, la problématique de l'adaptation des œuvres littéraires au théâtre, dans le cadre de conférences organisées en marge de la 12e édition du Festival national du théâtre professionnel (FNTP).

PUBLIE LE : 28-12-2017 | 0:00
D.R

Des hommes de théâtre et des écrivains ont évoqué mardi au Théâtre national algérien (TNA) Mahieddine-Bachtarzi, la problématique de l'adaptation des œuvres littéraires au théâtre, dans le  cadre de conférences organisées en marge de la 12e édition du Festival national du théâtre professionnel (FNTP). Les participants à la conférence, intitulée «De la narration littéraire à  la scène théâtrale», ont débattu de la question de l'adaptation, sous tous les angles, en exposant leurs propres expériences.  Le romancier et nouvelliste Mohamed Bourahla, ayant déjà adapté plusieurs œuvres littéraires pour le 4e art, a rappelé l'ancienne polémique liée à ce sujet, d'autant que certains qualifient l'adaptation et la traduction «de  trahison et de calque d'autres genres littéraires». Selon lui, l'adaptation d'œuvres littéraires se veut une réécriture du  texte initial pour en faire une nouvelle création littéraire. Le dramaturge et metteur en scène Mourad Senouci a évoqué sa propre  expérience en matière d'adaptation théâtrale, notamment à travers l'adaptation au théâtre du roman de Ouassini Laaredj Ountha essarab (Femme mirage), devenue «Imraa min waraq» (titre de la pièce théâtrale). Pour le romancier Ouassini Laaredj, «la pièce théâtrale fuit de l'adaptation littéraire, offre une nouvelle chance au roman de parvenir au  public», car elle permet de «conférer une dimension humaine» à l'œuvre originelle. La rencontre a permis aux hommes de théâtre et aux romanciers présents, entre partisans et opposants, d'exprimer leurs avis sur la question.  Les opposants pensent que l'adaptation d'une œuvre littéraire au théâtre donnerait l'impression que le théâtre est en pénurie de textes, affirmant que le théâtre se distingue par ses propres mécanismes et techniques  conciliant écriture et arts dramatiques. (APS)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions