lundi 11 dcembre 2017 20:11:41

Bordj Bou-Arréridj : Démantèlement d’un réseau de trafic de pièces archéologiques

Exploitant des renseignements faisant état d’agissements néfastes d'un individu qui détenait des pièces archéologiques non déclarées qu'il mettait en vente.

PUBLIE LE : 07-12-2017 | 0:00
D.R


Exploitant des renseignements faisant état d’agissements néfastes d'un individu qui détenait des pièces archéologiques non déclarées qu'il mettait en vente. Les éléments de la section de recherches de la gendarmerie nationale au niveau de la wilaya de Bordj Bou Arreridj ont enclenché une enquête qui a permis de l'arrêter, mettant ainsi fin à cette activité néfaste pour l'économie du pays et constituant également un danger culturel puisqu'elle empêche les citoyens de connaître l'histoire de leur pays. En effet, les gendarmes, qui ont arrêté le suspect, âgé d'une trentaine d'années, avec son complice, la vingtaine, ont saisi une quantité importante d'objets de valeur. Il s'agit de 111 pièces  de différentes  monnaies (or, argent, bronze, cuivre et verre). Cette monnaie remonte à plusieurs périodes islamiques (abbasside, fatimide et ottomane). Des vestiges de l'âge de pierre et la période géologique sous forme de flèches ont été trouvés aussi sur les suspects. Présentés aux autorités compétentes en la matière à l'instar de la Direction de la culture de Bordj Bou Arreridj, du musée public national de Sétif et l'inspection de garantie dépendant de la direction des impôts, ces éléments ont été authentifiés. Ils devront revenir à leur place naturelle pour permettre l'écriture de l'histoire de notre pays. Les deux suspects ont été présentés au procureur de la République près le tribunal de Bordj Bou Arreridj qui les a placés sous mandat de dépôt.
F. D.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions