mercredi 13 dcembre 2017 06:28:28

M. Si Afif rencontre l’ambassadeur du Koweït : Renforcement des relations bilatérales

Le président de la commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté à l’étranger à l'Assemblée populaire nationale (APN), Abdelhamid Si Afif, s'est entretenu, hier, avec l'ambassadeur du Koweït à Alger, Mohamed Ech-Choubou, avec lequel il a abordé les relations de coopération entre les deux pays.

PUBLIE LE : 05-12-2017 | 0:00
D.R

Le président de la commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté à l’étranger à l'Assemblée populaire nationale (APN), Abdelhamid Si Afif, s'est entretenu, hier, avec l'ambassadeur du Koweït à Alger, Mohamed Ech-Choubou, avec lequel il a abordé les relations de coopération entre les deux pays. Lors de cette rencontre, les deux parties ont évoqué «les relations fraternelles et de coopération bilatérales», et mis en avant «l'importance de renforcer les échanges et la concertation entre les parlements des deux pays dans l'intérêt des deux peuples».
L'ambassadeur du Koweït a salué, à ce propos, «le rôle primordial de l'Algérie dans la défense des causes arabes», mettant en exergue «sa position et sa neutralité à l'égard de la crise du Golfe». Il a affirmé que pour son pays, l'Algérie était le «garant de la paix et de la stabilité dans la région». M. Ech-Choubou a exprimé «sa reconnaissance aux pays — l'Algérie en tête — qui ont soutenu et permis au Koweït de siéger au Conseil de sécurité en qualité de membre non permanent à partir de 2018». Le diplomate koweïtien a affirmé que son pays «poursuivra son soutien en faveur des causes arabes, particulièrement la cause palestinienne», saluant «l'ouverture politique que connaît l'Algérie et la grande liberté dont jouissent les médias». «L'Algérie et le Koweït suivent, a-t-il dit, le même processus démocratique pluraliste.»
Le même responsable a fait part de «la volonté de son pays de renforcer ses relations économiques et commerciales avec l'Algérie», citant, à ce propos, des exemples d'investissement dans le pays. Pour sa part, M. Afif a réitéré «le souci de l'Algérie d'aplanir les différends entre les frères au service de l'unité arabe», soulignant que l'Algérie «ne s'implique pas dans les conflits et crises qui surgissent au détriment de la cause palestinienne qui reste la cause la plus importante». «L'Algérie a toujours soutenu le dialogue et les solutions pacifiques, et rejeté l'ingérence étrangère dans les affaires internes des pays sous aucun prétexte», a affirmé M. Afif.
Après avoir appelé à la «promotion de la coopération économique et
commerciale entre les deux pays»,
M. Afif a souligné que l'Algérie «aspire à voir des investisseurs koweïtiens venir soutenir sa nouvelle orientation économique». Les deux parties ont
souligné, à la fin de la rencontre, «la nécessité de renforcer la coopération entre les deux groupes d'amitié parlementaire, vu l'importance du rôle de la diplomatie parlementaire dans l'appui aux efforts diplomatiques officiels en vue de renforcer les relations entre les deux pays». (APS)
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions