mercredi 13 dcembre 2017 06:33:28

Intempéries, InfiltrationS, routes bloquées, inondations… : la protection civile sur tous les fronts

11 morts et 17 blessés dans des accidents de la route en 24 heures

PUBLIE LE : 04-12-2017 | 0:00
D.R

Quand les éléments naturels se déchaînent, l’homme est souvent impuissant face au fléau difficile à juguler.  Surpris par l’intensité des précipitations de ces derniers jours, beaucoup de citoyens sont affectés par les chutes  incessantes de pluie et de neige.

Au centre et à l’Est du pays, après les grosses chutes de pluie enregistrées durant la semaine dernière, la neige s’est aussi
mise à partie depuis samedi soir sur les régions montagneuses et les reliefs du centre dépassant les 1100 mètres, et autour de 900 mètres d'altitude sur ceux de l'est. Il est vrai que les services météo avaient lancé un bulletin spécial avec de la pluie et de la neige dans tout le nord du pays, mais de nombreux automobilistes n’ont pas tenu compte de cette information et se sont hasardés à emprunter des routes en haute montagne, dont certaines  difficilement praticables ces deux derniers jours et d’autres carrément fermées à la circulation. L’abondance de neige qui reste salutaire pour l’agriculture et qui constitue ainsi que les précipitations des pluies un apport important pour les barrages a atteint les 15 centimètres par endroit.   
En de pareilles circonstances, les éléments de la Protection civile reste sur le qui-vive et mettent en place un programme d'urgence pour venir en aide aux populations victimes des intempéries. Ils poursuivent leurs efforts à travers toutes les wilayas en mobilisant des moyens matériels et humains conséquents pour apporter aide et assistance aux citoyens affectés par les chutes de neige et aux usagers de la route, et ce, à travers le déneigement des routes et des pistes et la prise en charge des citoyens bloquées par les chutes de neige ainsi que les personnes en difficultés.
«L'amoncellement de la neige a entraîné la coupure de plusieurs routes dans les wilayas du centre et de l'est du pays notamment, Tizi Ouzou , Bouira , Bejaia , Skikda , Jijel , Mila », nous dira le lieutenant, Benamzal, de la Protection civile qui précisera que «les postes avancés d’intervention et de secours ont été mobilisés dans plusieurs régions du pays pour intervenir rapidement en cas de coupure de routes et sont disposés à accueillir les familles bloquées». Ces unités sont destinées à permettre aux éléments de ce corps constitué de réagir rapidement en cas d’inondations. Cette mesure «préventive, organisationnelle et opérationnelle» a été  adoptée conformément aux orientations du Schéma de wilaya d'analyse et de couverture des risques (SWACR) mis en œuvre dans différentes wilayas du pays.

11 morts et 17 blessés dans des  accidents de la route en 24 heures

 Ce schéma a permis de mettre en place une cartographie actualisée et détaillée des wilayas. L’implantation des unités d’intervention a été identifiée par ce schéma qui a également fourni toutes les informations et les statistiques essentielles sur toutes les régions isolées. Les wilayas du pays ont été classifiées par le SWACR en trois catégories à savoir, wilayas à haut risque d’inondation et à moyen risque et celles à risque relativement réduit. Les responsables de la Protection civile ont estimé que ce schéma, outil indispensable dans la lutte  contre les inondations, a identifié 32 wilayas situées dans les hauts-plateaux et le sud en tant que zones à risque d’inondation élevé .
Par ailleurs des opérations de formation cycliques au profit des pompiers sur les nouvelles techniques de lutte contre ce type de sinistre sont aussi organisées par les services de la Protection civile. L’acquisition de matériels spécifiques (embarcations, pompes immergées et d’aspiration, pompes flottantes, matériel de sauvetage) figure également parmi les mesures prises par la Protection civile.  
Les mêmes services ont annoncé  que onze personnes ont trouvé la mort et 17 autres ont été blessées dans 7 accidents de la circulation enregistrés durant les dernières 24 heures au niveau national.
Le bilan le plus lourd à été enregistré dans la wilaya de Khenchela, avec quatre morts et dix blessés suite a une collision entre un minibus et un camion de type semi remorque, à Boukhachaa au niveau de la commune de Chelia, note la même source.   Par ailleurs, les éléments de la Protection civile sont intervenus pour  prodiguer des soins de première urgence à 84 personnes incommodées par le monoxyde de carbone, émanant d'appareils de chauffage et chauffe-bains dans leur domicile causant le décès de sept personnes. Les victimes ont été recensées à Bordj Bou Arreridj, Sétif, M'Sila, Sidi Bel Abbes, Constantine et Mila, précise le même bilan.
Farida Larbi



 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions