mercredi 13 dcembre 2017 06:36:35

Ligne ferroviaire des hauts plateaux : Opérationnelle début 2018

2.300 km du réseau en cours de réalisation.

PUBLIE LE : 22-11-2017 | 0:00
D.R

Activité névralgique du secteur des transports, le chemin de fer qui a longtemps peiné à s’étendre à travers le territoire national, vient de se voir doter de nouvelles mesures et moyens financiers, lui permettant de se développer vers de nouvelles destinations.
En effet, le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, vient d’annoncer le lancement du plan d’extension du réseau ferroviaire dans plusieurs wilayas du pays.
Il a fait part également de la consolidation des dessertes assurées jusque-là par la Sociétés nationale de transport ferroviaire (SNTF), et ce, par l’acquisition de 17 nouveaux trains à partir de l'année prochaine.
Le ministre, qui a fait ces déclarations samedi au cours de sa visite de travail dans la wilaya de Souk-Ahras, a révélé que 2.300 km du réseau ferroviaire sont en cours de réalisation. De nouvelles lignes qui viendront s'ajouter aux 4.000 km existant déjà.
M. Zaâlane a, à cet égard mis l’accent sur la ligne des hauts plateaux qui part de Tébessa en passant par Batna, Tissemsilt et Boughezoul pour arriver à Tlemcen. Il soulignera le fait que le gouvernement a pris toutes les dispositions pour la mise en service de cette importante infrastructure et la réception de ce vaste réseau d’ici le début de l’année 2018. Partant de là, le ministre précisera que c’est dans cette perspective que « l’Etat a entamé le processus d'acquisition de 17 nouveaux trains en prévision de l'exploitation de ce réseau à partir de 2018 ».
M. Zaâlane a également fait état du lancement des opérations de rénovation et modernisation de la ligne ferroviaire minière Annaba-Bouchegouf-Souk-Ahras-oued Kebrit-Tébessa jusqu’à djebel Onk dans la commune de Bir El Ater (Tébessa) sur 388 km, soulignant que l’exploitation effective de la ligne ferroviaire minière se fera parallèlement à l’exploitation de la mine de phosphate d’El Hedba de djebel El Onk et du complexe de phosphate d’Oued Kebrit. Tous ces nouveaux projets vont permettre d’ouvrir de nouvelles perspectives de développement économique de ces régions qui ont peu, ou pas, de potentiel agricole et industriel
Par ailleurs, le ministre a indiqué que les travaux de raccordement à l’autoroute Est-Ouest des wilayas de Souk Ahras et Guelma puis, sur le moyen terme, Tébessa, seront lancés ‘‘début 2018’’. «Le raccordement de Souk-Ahras à l’échangeur de Dréan ouvrira de nouvelles perspectives de développement pour les wilayas de Souk-Ahras, Guelma et Tébessa qui jouissent d’importantes potentialités en agriculture et en tourisme», a souligné le ministre lors de son inspection du projet de doublement d’un tronçon de 16 km entre M’Daourouch et Ragouba de la RN-16. Le ministre a tenu à rappeler que ces actions s’inscrivent dans le cadre du programme du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, inhérent au développement du secteur des travaux publics assurant que c’est dans cette même optique qu’est engagé le plan national des routes.  
Il a exprimé sa satisfaction des réalisations accomplies à Souk-Ahras dans le domaine routier permettant de relier entre elles les grandes daïras de la wilaya comme M’daourouch, Sedrata, Merahna, Taoura et Machrouha, affirmant que ces efforts seront poursuivis notamment à travers les zones rurales. «Avec un réseau routier de 126.000 km dont 30.000 km des routes nationales, l’Algérie a réalisé au cours des deux dernières décennies beaucoup d’infrastructures et de routes qui n’exigent actuellement que leur entretien pris en charge dans le programme du gouvernement», a indiqué M. Zaâlane qui a souligné que cet entretien doit concerner chaque année, au moins 10% des routes nationales.
Le ministre a inauguré le doublement de la RN-81 sur 10 km entre Ouilène et Merahna et a inspecté la voie double entre M’daourouch et Tamatmat sur 20 km de la RN-16 ainsi que le projet de doublement de 12 km de la RN-81 entre Ragouba et Sedrata.
 En début de tournée, le ministre a présidé le lancement des travaux d’extension de la gare routière de Souk-Ahras dont la superficie passera de 12.000 m2 actuellement à 32.000 m2 au terme de l’opération. Sur place, le ministre a insisté sur le respect des délais et de la qualité des services à offrir aux usagers en termes d’hygiène, de sécurité et de commodités.
 Il a également appelé à joindre les critères de modernité avec le mode architectural mauresque authentique.
Salima Ettouahria
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions