mercredi 22 novembre 2017 21:04:15

Jeunes entrepreneurs : Accompagner les porteurs de projet

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a annoncé, hier à Alger, le lancement de la campagne de sensibilisation à l’accompagnement des jeunes porteurs de projet, à travers des caravanes, qui sillonnent le pays, à l’occasion de la célébration de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat.

PUBLIE LE : 14-11-2017 | 0:00
D.R

Le ministre de la Jeunesse et  des Sports, El Hadi Ould Ali, a annoncé, hier à Alger, le lancement de la campagne de sensibilisation à l’accompagnement des jeunes porteurs de projet, à travers des caravanes, qui sillonnent le pays, à l’occasion de la célébration de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat.

Des journées d’information seront également organisées en coordination avec plusieurs partenaire, tout au long du mois de novembre, a indiqué le ministre qui présidait l’ouverture de la 7e édition de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat (13-19 novembre), à l’École supérieure d’hôtellerie d’Aïn Benian, avec la participation des ministres de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Noureddine Bedoui, et du ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, ainsi que du conseiller à la présidence de la République, Mohamed Boughazi, et du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh. Cette manifestation internationale vise à inciter les jeunes à créer des projets dans leurs domaines, tout en leur assurant un accompagnement dans la réalisation de leurs projets, a indiqué M. El-Hadi. Cette caravane entrepreneuriale a pour principal objectif «l’information et la sensibilisation du plus grand nombre possible de jeunes quant aux différentes opportunités de travail disponibles dans notre pays et la levée du défi en menant une révolution entrepreneuriale à même de contribuer à la réalisation du développement durable et économique», a-t-il dit.

Consolider la solidarité entre les jeunes

«Nous avons rencontré, lors du passage de notre caravane, une élite de jeunes porteurs de projets définis que nous avons encouragés, dont de jeunes entrepreneurs ayant lancé leurs projets et des responsables de différentes entreprises d’appui, d’emploi et de création d’entreprises, en vue d’encourager l’échange et la concertation, tout en consolidant la solidarité entre les jeunes autour de cette première opération du genre créatrice  de postes d’emploi et source de développement, à travers notamment la création d’activités génératrices de profits», a précisé le ministre. L’Algérie a, sous la direction éclairée du Président de la République, de tout temps accordé une importance particulière à la promotion de l’emploi, notamment à travers l’adoption de systèmes d’enseignement et de formation adaptés au marché de l’emploi. Il a indiqué que l’État œuvre à encourager les jeunes à investir dans le domaine de l’entrepreneuriat afin d’assurer des opportunités de travail et de sources de richesse, notamment dans le domaine de l’industrie, de l’agriculture et des prestations, dans le cadre d’un plan d’action général qui contribue à la relance de l’économie, à la promotion de l’emploi et à la lutte contre le chômage.
Il a appelé les jeunes à considérer sérieusement l’opportunité offerte à travers les nombreuses spécialités disponibles en vue de concrétiser leurs projets, affirmant que les dispositifs de l’État veilleront à les accompagner en vue de créer de nouvelles sources internes et même externes qui contribueront à l’opération d’exportation.
Il a également fait état des différents plans quinquennaux déjà concrétisés et les infrastructures réalisées à travers le territoire national, pour assurer les conditions nécessaires au soutien et à la diversification de l’économie nationale.

Développer l’économie du savoir

D’autre part, M. Mohamed Ali Boughazi a précisé que la manifestation qu’abrite l’Algérie intervient dans un «contexte que vit l’Algérie et le monde, où il n’y a pas de place pour les faibles ou les paresseux, mais une place pour l’invention, l’innovation et la technique».
Les jeunes sont la flamme et l’énergie de la nation pour la relance et l’invention dans un monde qui vit un rythme effréné en termes de technique et de modernité, notamment l’ère de l’économie du savoir, a-t-il dit. Il a également mis en exergue les efforts de l’État qui a mobilisé, a-t-il dit, toutes les potentialités en vue d’atteindre «un saut qualitatif» en matière d’enseignement, ajoutant que cette énergie est celle qui «aide à transporter l’Algérie d’une situation à une autre». À l’École supérieur de l’hôtellerie, une mini exposition a été inaugurée comprenant plusieurs modèles de réalisations et projets d’entrepreneuriat des chasseurs de têtes et de ceux titulaires de projets représentant les différentes wilayas du pays en matière de communication, de travaux publics, d’agriculture, de tourisme et autres, ce qui dénote le volume de l’innovation chez les jeunes. Placée sur le thème «Le défi», la manifestation de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, qui durera jusqu’au 19 novembre, s’inscrit dans le cadre de «la promotion des initiatives de jeunes en termes de formation, d’orientation et d’accompagnement des porteurs de projets», selon les organisateurs. Organisée pour la septième fois en Algérie par le ministère de la Jeunesse et des Sports, en coordination avec le Réseau entrepreneuriat global, la manifestation vise «à mettre en avant les conditions de création de l’entreprise, la relation entre l’université et les instituts de formation dans ce domaine, les moyens de mobiliser les ressources et de présenter les différents programmes et de promouvoir la culture entrepreneuriale et le développement de la compétitivité aux niveaux local et régional». (APS)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions