mercredi 22 novembre 2017 00:05:08

Dans la lucarne : Ses opportunités dans le « tribunal »

Les observateurs et autres spécialistes attendent Madjer et son équipe nationale, aujourd’hui, mardi, au stade du 5-Juillet, appelé communément le «tribunal».

PUBLIE LE : 14-11-2017 | 0:00
D.R

Les observateurs et autres spécialistes attendent Madjer et son équipe nationale, aujourd’hui, mardi, au stade du 5-Juillet, appelé communément le «tribunal». Car pour mériter l’examen de passage, vous êtes obligé de bien vous comporter sur le terrain. les verts doivent réussissir la meilleure prestation possible. Il y a donc des conditions à respecter, presque un code d’honneur pour éviter la «bronca», les mauvaises humeurs du public. On avait déjà eu un aperçu par le passé sur les attitudes impitoyables des fans qui estiment que vous n’êtes pas sur la bonne voie, que votre équipe est loin du compte par rapport au niveau requis sur le plan africain d’abord et puis international. Madjer n’a pas peur de voir son groupe évoluer sur la pelouse de l’antre du football algérien. Il l’a répété à satiété, même si sa venue à la tête des verts, sous la coupe Zetchi, est récente. «Je joue sur tous les stades d’Algérie. Je n’ai pas de préférence.» Indirectement, il veut dire que là où joue notre équipe nationale, il se sent en parfaire symbiose, harmonie avec le public. Il n’a pas de «foin dans le ventre», comme l’on dit. En soi, c’est un point positif pour Madjer et son staff qui ne craignent pas d’affronter le
«12e homme», comme l’on a tendance à l’appeler dans le jargon footballistique. Ceci dit, on espère que le stade du 5-Juillet soit «plein comme un œuf» comme ce fut le cas pour le stade Chahid Hamlaoui de Constantine, même si on a mis en vente que 30.000 places. Il est vrai que le nouveau sélectionneur national possède en ce match amical contre la République centrafricaine une très bonne opportunité pour faire valoir ses connaissances, sa stratégie de travail et sa vision globale de la situation. Il est clair que cette fois-ci, il n’aura plus la pression du match officiel, la hantise manifeste et compréhensive de mal faire, de ne pas réussir. Bref, il aura une certaine liberté de manœuvre dans ses choix. Si face au Nigeria, il a été «descendu» en flèche pour n’avoir pas fait jouer Djabou ou Bounedjah, pour ne citer que ces deux-là, face à la République centrafricaine, il aura certainement les «coudées franches», surtout plus de possibilité pour faire entrer et sortir des joueurs. Généralement, les deux équipes s’entendent sur six voir plus de joueurs pour passer en revue le plus grand nombre possible de joueurs durant cette rencontre. Là, il pourra ainsi satisfaire beaucoup de joueurs. Cela lui donnera plus de possibilité pour composer son équipe du futur. Car, qu’on le veuille ou non, Madjer a été exclusivement recruté pour la CAN2019 comme ce fut le cas pour son prédécesseur, Alcaraz. C'est-à-dire que cette compétition est loin d’être un objectif intermédiaire. C’est plutôt l’objectif principal. Les éliminatoires du mondial qatari n’y figurent pas dans le contrat établi avec Zetchi, le président de la FAF. Donc, Madjer a besoin d’un groupe qui sait comment résister en Afrique, qui demeure le vrai baromètre, si on aspire à réaliser un résultat probant, alors qu’on court derrière la deuxième étoile depuis 1990 à Alger du temps de feu Omar Kezzal et des entraîneurs Kermali, Abdelouahab (allah yerhamou), Fergani et Saâdi. Ce match amical contre cette équipe nationale de la République centrafricaine va lui permettre de requinquer le moral de la troupe, de lui permettre de retrouver certaines sensations comme on l’a déjà vu contre des équipes comme l’Ethiopie, la Tanzanie à qui on avait marqué 07 buts avec une aisance déconcertante. C’est le moment de remettre la «machine grippée» en marche et de la meilleure des manières. Certes, face au Nigeria, on est resté sur notre faim, mais on espère se gargariser cette fois-ci dans un stade du 5-Juillet qui ne sera que trop beau pour une fête qu’on veut royale.
Hamid Gharbi

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions