mardi 21 novembre 2017 22:16:03

Campagne électorale des locales du 23 novembre : Mouvement El-Islah : Appel à une complémentarité locale

Le secrétaire général du mouvement El Islah, Filali Ghouini, a déclaré lors d’un meeting animé à Bordj Bou-Arréridj que la classe politique doit redoubler d’efforts pour combattre le désintéressement de la population et plus particulièrement les jeunes par rapport aux élections.

PUBLIE LE : 11-11-2017 | 0:00
D.R

Le secrétaire général du mouvement El Islah, Filali Ghouini, a déclaré lors d’un meeting animé à Bordj Bou-Arréridj que la classe politique doit redoubler d’efforts pour combattre le désintéressement de la population et plus particulièrement les jeunes par rapport aux élections. Ces dernières constituent, selon lui, une étape importante pour le renforcement des assemblées, rappelant que les citoyens critiquent le rendement de ces dernières mais ne saisissent pas l’occasion pour améliorer la situation des collectivités locales ou nationales.
Le SG du mouvement El Islah a noté que c’est le manque de confiance qui est derrière ce désintéressement. Il en veut pour preuve que les mouvements de contestation  n’auraient pas été possibles si les élus locaux ou nationaux avaient accompli leurs devoirs par la prise en charge des revendications des citoyens. Si ces élus étaient crédibles, ils auraient pu intervenir pour arrêter ces mouvements de contestation, a-t-il indiqué également. C’est sur la base de cette situation que nous avons proposé la concrétisation du principe de complémentarité locale, a affirmé M Ghouini. Cette complémentarité ne doit pas seulement lier les élus entre eux. Elle doit aussi les réunir avec les différents services administratifs et sécuritaires et même la société civile a-t-il ajouté. Ghouini a noté que le blocage de certaines assemblées et l’abus d’autorité de plusieurs responsables locaux est responsable des retards en matière de développement  des régions du pays.
Ce qui l’a poussé à réclamer la révision des codes de la commune et de la wilaya pour renforcer les prérogatives des élus locaux. Nous devons profiter des acquis de la politique de réconciliation nationale, à savoir la paix et la stabilité, pour exploiter les différentes potentialités que recèle notre pays. Ce qui permettra d’assurer la sécurité alimentaire et renforcer la souveraineté du pays, a-t-il affirmé.
    F. D.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions