mercredi 22 novembre 2017 21:12:58

Regard : « MAMA » au secours des diabétiques

Qui a dit que nos opérateurs n’étaient pas sensibles à la douleur des diabétiques ?

PUBLIE LE : 11-11-2017 | 0:00
D.R

Qui a dit que nos opérateurs  n’étaient pas sensibles à la douleur des diabétiques ? En tout cas,  certains d’entre eux ne ménagent aucun effort pour dire oui, à leur manière et à haute voix, au repas équilibré, sans glucose, à la prévention, bref, à la préservation de la santé de cette population. Les semouleries «MAMA» prennent le train du régime  convenable,  adapté et sans  conséquences fâcheuses, pour éviter d’éventuelles complications aux malades diabétiques. Manger sain,   concocter des recettes bonnes, tel est  le challenge, cette fois-ci, de la société de pâtes industrielles, sus-mentionnée, qui  déclare ouvertement la guerre à l’insouciance et à la négligence lorsqu’il est  question de maintenir sa santé et surtout vivre avec son  diabète ; cette  pathologie qui touche  près de cinq millions d’Algériens, dont des enfants en bas âge. En effet, aujourd’hui, nous assistons à une  prise de conscience de la part de nos  industriels, spécialisés dans le domaine de produits alimentaires,  en se lançant, désormais, dans la fabrication de pâtes spéciales diabétiques afin de ne pas priver les amateurs de la pasta, sous toutes ses formes. Le rendez-vous est donné, cet après-midi, à l’esplanade du quartier populaire de Bab El-Oued,  pour parler de cette maladie et le lancement de ses nouveaux produits lancés sur le marché, à savoir le couscous au blé complet et le couscous à l’orge. En fait, «MAMA» préfère la «face to face», pour expliquer les bienfaits d’une alimentation saine pour vaincre aujourd’hui, le diabète, devenu, à coup sûr, la maladie du siècle, à en juger par le nombre de personnes atteintes qui va crescendo, pas seulement en Algérie, mais de par le monde. Aujourd’hui, il va sans dire que notre mode de vie a bel et bien changé, et nous nous éloignons de plus en plus des bonnes habitudes alimentaires, creusant ainsi le fossé entre ce que nous consommons et  les conseils de l’OMS et des spécialistes de manière générale, pour éviter un diabète. Faire attention au contenu de son assiette est plus que nécessaire pour rester en forme.
Samia D.    

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions