mercredi 22 novembre 2017 11:56:05

L’orchestre régional d’Alger et Lamia Madini à l’Opéra d’Alger : Une soirée parfumée

Accompagnée par l’orchestre régional d’Alger, Lamia Madini a séduit les présents à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lors d’un fabuleux concert, jeudi soir, baptisé «Nafahat Andaloussia».

PUBLIE LE : 11-11-2017 | 0:00
Ph. Billel

Accompagnée par l’orchestre régional d’Alger, Lamia Madini a séduit les présents à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lors d’un fabuleux concert, jeudi soir, baptisé «Nafahat Andaloussia».
En effet, l’orchestre régional d’Alger a envouté, jeudi dernier, le public algérois le temps d’une soirée andalouse intitulée «Nafahat Andaloussia» dans laquelle les musiciens en rangs serrés autour de l’interprète ont égrené de charmantes et entrainantes notes de musique connues du répertoire andalou. un concert qui a laissé les spectateurs enchantés, sans voix, tant la salle était suspendue au concert. Il faut savoir, à toutes fins utiles, que ce spectacle entre dans le cadre du programme régulier des activités de l’Opéra d’Alger qui s’étend jusqu’au mois de décembre prochain juste avant l’entrée de la nouvelle année 2018. Plutôt enclin à apprécier tout particulièrement le genre andalou, le public a été conquis à travers l'excellente prestation donnée par l'orchestre dirigé par le virtuose du violon Mokdad Zerouk. un bel ensemble qui donnait à voir un magnifique tableau architectural à la blancheur éclatante conjuguant esthétique, confort et modernité. L'ouverture de la soirée a été assurée dans le style «zidane» par Lamia Madini avec une voix cristalline  qui avait une haute maîtrise des styles «Touchya, Noubet El Mya, El Houaza», fragments de musique de ce genre qui se sont enchainés les uns après les autres, épousant la tradition d’antan. Composé d’une vingtaine de musiciens dont trois femmes, qui maniaient le luth avec un beau doigté, l’orchestre régional d’Alger a gratifié le public d'un bouquet de textes sur des chansons qui ont beaucoup séduit l’assistance, toute ouïe grâce à une troupe de musiciens professionnels chevronnés, qui ont fait preuve d'un authentique talent artistique. Pendant près d’une heure d’écoute, le regard du public était tourné vers la chanteuse d’andalou, Madini, qui était vêtue d’une tenue traditionnelle chatoyante qui correspondait au costume traditionnel algérois de l’époque. l’interprète a de plus a enchanté le public avec sa voix pénétrante et suave conforme au style andalou ancien.
«Tal El Ouahch Alya», «El Achouaq», «A Yanfaou Qawli», «Ya Ahl El Houmaya», «Wa Hayat Abouk Wa Oumak», sont, entre autres, les chansons que Lamia Madini a interprétées lors de cette soirée. Malgré une présence timide du public, ce dernier saluait l'orchestre et battait la mesure avec des applaudissements de plus en plus nourris… Un moment chargé d'émotion, de bonheur et de paix qui plongera  l’atmosphère chargée de sons et d’airs célèbres dans un merveilleux voyage à travers l'Andalousie arabe, sur les traces ou dans les pas de Zyriab dans une ambiance festive propice à la détente de l’esprit.
Sihem Oubraham
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions