Partenariat économique algéro-britannique : Aller au-delà des hydrocarbures

M. Messahel s’entretient avec l’envoyé du Premier Ministre pour les Affaires économiques avec l’Algérie, Lord Richard Risby : Consolider les investissements britanniques
PUBLIE LE : 09-11-2017 | 0:00

La consolidation des investissements britanniques en Algérie et leur élargissement à d’autres domaines ont été, hier, au centre d’un entretien entre le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et l’envoyé du Premier Ministre britannique pour les Affaires économiques avec l’Algérie, Lord Richard Risby.

Dans une déclaration à la presse, au terme de cette rencontre avec l’envoyé du Premier Ministre britannique, M. Messahel a indiqué que l’entretien a porté sur les relations économiques, qu’il a qualifié de «très importantes», outre les «voies et moyens d’élargir la coopération économique à d’autres domaines». Les sociétés britanniques sont présentes en Algérie depuis des années et activent principalement dans les domaines de l’énergie, de la pharmacie, et de la formation et l’éducation, a ajouté le ministre des Affaires étrangères, soulignant que d’autres domaines sont ouverts aux opérateurs britanniques, pour établir des partenariats et investir en Algérie. Parlant de l’envoyé du Premier Ministre britannique pour les Affaires économiques avec l’Algérie, M. Messahel a déclaré que Lord Richard Risby connaît très bien l’Algérie et ses atouts. Pour sa part, le responsable britannique a affirmé que l’Algérie était un «pays sûr et stable», ajoutant que sa visite en Algérie lui permettra de s’entretenir avec les partenaires algériens sur les opportunités d’investissement et de partenariat dans d’autres domaines, en plus de ceux existant entre les deux pays. Les deux parties ont abordé en outre la récente visite du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, en Grande-Bretagne, où il a été question de la coopération financière entre les deux pays, a ajouté M. Messahel. Pour rappel, le ministre des Finances s’était rendu, fin octobre dernier, à Londres, pour prendre part à une Conférence algéro-britannique sur les services financiers. M. Raouya a été accompagné par une délégation composée des premiers responsables de banques et de compagnies d’assurances des secteurs public et privé, ainsi que des représentants de grandes entreprises (Sonatrach, Sonelgaz... ) et d’institutions financières (COSOB, Bourse d’Alger... ), ainsi que de jeunes promoteurs de start-up. Par ailleurs, le chef de la diplomatie algérienne a indiqué avoir évoqué, avec Lord Risby, les relations «privilégiées» entre les deux pays dans le domaine politique, à travers «une concertation continue». Les discussions entre les deux responsables ont porté, par ailleurs, sur «la situation au Sahel et en Libye» ainsi que la coopération et la coordination en matière de lutte contre le terrorisme. Concernant la lutte contre le terrorisme, le ministre a rappelé l’existence d’un mécanisme bilatéral qui se réunit deux fois par an pour examiner les questions relatives à la lutte contre le terrorisme et l’intégrisme. À ce propos, M. Messahel a précisé avoir abordé avec Lord Risby, l’expérience algérienne en matière de lutte contre le terrorisme et l’intégrisme, ainsi que le phénomène du «retour des combattants étrangers». «Ce qui nous intéresse, c’est la stabilité de notre région, tant au niveau de la Méditerranée que du Sahel ou du Grand Maghreb», a-t-il ajouté. De son côté, Lord Risby a affirmé que la rencontre avec M. Messahel a permis d’évoquer les relations bilatérales privilégiées, soulignant la convergence de vues sur les questions internationales d’actualité. Saluant le rôle de l’Algérie dans la région, il a mis en avant la coïncidence de sa visite en Algérie avec la commémoration du 75e anniversaire du débarquement des Alliés (y compris les Britanniques) au nord de l’Afrique (Opération Torche). Cette opération militaire, rappelle-t-on, s’est déroulée durant du 8 au 11 novembre 1942 en Algérie et au Maroc, ce qui a permis aux Alliés d’ouvrir un deuxième front au nord de l’Afrique pour faire face aux forces de l’Axe (Allemagne, Italie et Japon). Les forces alliées, dont celles des Britanniques et des Américains, ont débarqué à Alger, Oran, Béjaïa, Skikda et Annaba. (APS)

----------------///////////////////////

Développer les relations économiques en dehors des hydrocarbures

Le ministre de l’Industrie et des Mines, M. Youcef Yousfi, a reçu hier M. Lord Richard Risby. Cette rencontre a permis d’aborder l’état d’évaluation des relations bilatérales dans le domaine économique. À ce propos, M. Yousfi a relevé la nécessité de développer davantage les relations économiques en dehors du secteur des hydrocarbures, en dynamisant les investissements des entreprises britanniques en Algérie au regard du grand potentiel qu’offre le marché algérien. Les deux parties ont ainsi discuté des perspectives d’accroître la coopération économique qui existe déjà dans certains nombres de domaines. «Aujourd’hui, nous avons discuté de la possibilité de développer des partenariats dans l’Industries agroalimentaire, l’industrie des mines, l’Industrie pharmaceutique et la formation, notamment dans les secteurs spécialisés», a déclaré M. Yousfi à la presse, à l'issue de cette rencontre. En outre, les deux parties ont évoqué la possibilité d’exportation de certains produits industriels algériens. Pour sa part, Lord Risby a manifesté son intérêt pour le processus de développement du secteur de l’industrie et des mines en Algérie qui, selon lui, «augure d’un avenir très prometteur» pour le partenariat industriel entre l’Algérie et la Grande-Bretagne. (APS)


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com