samedi 18 novembre 2017 09:21:06

Dans la lucarne : Madjer et la vérité du terrain

Madjer et ses deux adjoints (Ighil et Menad) sont les nouveaux «patrons» du football national au niveau de sa «vitrine» qui est l’équipe nationale depuis peu, et surtout le feuilleton Alcaraz.

PUBLIE LE : 09-11-2017 | 0:00
D.R

Madjer et ses deux adjoints (Ighil et Menad) sont les nouveaux «patrons» du football national au niveau de sa «vitrine» qui est l’équipe nationale depuis peu, et surtout le feuilleton Alcaraz. Les algériens sont las de voir
« débarquer » chez nous des techniciens étrangers qui ne nous apportent que des «ennuis», et surtout qui repartent avec des «valises» remplies aux «as». Halilhodzic, cependant, demeure l’exception qui confirma la règle. Il nous avait permis de se qualifier pour les huitièmes de finale lors du mondial brésilien. Une performance saluée par tout un peuple. Aujourd’hui, les gens sont quelque peu déçus, pour ne pas trop appuyer sur le champignon, en employant un terme plus prononcé. On se fait éliminer lors de la dernière CAN2017 au Gabon et aussi pour le mondial2018 en Russie. Une double amertume qu’on ne peut oublier aussi vite. Le cœur des algériens, le moins que l’on puisse dire, est
«blessé». On passe à la «trappe» à deux journées de la fin des éliminatoires d’un mondial russe. C’est rarissime dans les annales du football national ! C’est ce qui ne fait qu’augmenter le chagrin des algériens, surtout qu’on avait vraiment une grande équipe. Ce qui s’est passé, personne n’arrive à l’expliquer ni à le comprendre. On peut seulement dire qu’il s’agit d’un véritable «gâchis». C’est un peu le sentiment général qui se dégage. Tout le monde sait que des erreurs ont été commises au niveau de certains choix d’entraîneurs, de joueurs. Aujourd’hui, il ne suffit pas de faire des constats ou des analyses comme cela. On doit, plutôt, agir en vue de changer ou améliorer ce qui peut l’être. Madjer et ses adjoints, à qui ont a donné les «clés» du renouveau du football national au niveau de son équipe nationale, sont prêts pour montrer à tous que le technicien local est capable de damer le pion à n’importe qui, et surtout à aider notre football à reprendre le droit chemin. Il est certain que rien ne sera aisé pour personne à cause de la difficulté de la mission qui attend les nouveaux responsables de notre sélection nationale. On peut parler, faire des promesses, mais ce qui reste déterminant en dernier ressort, c’est le terrain. Cette vérité n’échappe pas à Madjer et ses collaborateurs. Ils ont appelés à se surpasser, à donner le primat au côté psychologique. Car le groupe Algérie a été touché au plus profond de lui-même, surtout après quelques frictions apparues, çà et là, mais qu’on espère qu’elles ne seront pas «nuisibles» pour la sérénité de notre équipe nationale. C’est vrai que Madjer n’abordera pas cette rencontre officielle, la dernière des éliminatoires du mondial 2018 avec tous ses atouts en raison d’une cascade de blessés, même Brahimi a été ménagé. Il faut dire qu’en défense, il y aura quelques changements qui restent énigmatiques du fait qu’on ne les connaît pas. Ils vont jouer un match officiel alors qu’ils n’ont pas été vus avant. On risque de connaître l’épisode Hassani. On le ramène, alors qu’on ne l’a jamais vu jouer, avant de lui mettre une croix dessus. Il est clair que ce ne sera pas le scénario voulu par Madjer et ses adjoints. Néanmoins, personne n’y peut rien à ce cas de figure quasi providentiel. Toutefois, avec les joueurs qui ont suppléé les blessés, Madjer peut en faire un groupe capable de réussir un bon résultat face au Nigeria. On a besoin impérativement d’un succès pour se rassurer et rassurer le public qui commence à désespérer. Cela peut aider positivement notre équipe nationale en vue de sa prochaine joute, en amical, contre la République centrafricaine le 14 novembre courant. Le meilleur moyen de bien résister au «tribunal» du stade du 5- Juillet, c’est de parvenir à mater demain, au stade Chahid Hamlaoui de Constantine, cette équipe du Nigeria qui reste un client assez «costaud». Bonne chance les verts !
Hamid Gharbi
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions