mercredi 22 novembre 2017 00:08:24

Regard : maintenance médicale le parent pauvre

La radiologie est sans doute le maillon solide de la chaîne des soins.

PUBLIE LE : 08-11-2017 | 0:00
D.R

La radiologie est sans doute le maillon solide de la chaîne des soins. Aujourd'hui, cette dernière à l'heure du 3 et 4 D et autres technologies de pointe permet de confirmer avec une  haute précision le diagnostic des médecins. Mais chez-nous malheureusement nos structures de santé étatiques accordent très peu d'importance à un matériel importé à coût de fortes devises mal utilisé, et le plus souvent hors service et rongé par la rouille. Pour l'anecdote, dans certains établissements de l'Algérie profonde, il existe même des scanners dans leurs emballages, pourtant leur acquisition remonte à des années.  L'entretien et la maintenance, il faut le dire, restent le parent pauvre de nos hôpitaux, malades carrément de leurs  appareils, la plupart du temps à l'arrêt.  En fait, veiller au bon état de ceux-là, à la réparation des «machines» défectueuses,  qui font partie du management et du bon fonctionnement, sont relégués au dernier plan de la gestion. Aujourd'hui, on se rue sur les centres d'imagerie privés pour une échographie, un scanner ou un IRM, pourtant nous avons un système de santé qui fait de la gratuité des soins une ligne rouge ; un fait d’ailleurs confirmé par le budget des transferts sociaux, chaque année, notamment la santé. Il est inadmissible que ces appareils soient jetés dans des débarras au moment où on pousse le patient à aller voir du côté du secteur privé, payant ainsi chèrement sa
«radio». C’est un supplice de tantale pour beaucoup de personnes aux faibles et moyens revenus de passer le cap de ce genre d’examens qui coûte les yeux de la tête et lesquels, de surcroît ne sont pas remboursables. Se permettre un scanner ou une imagerie par résonance magnétique est loin d’être du gâteau, d’autant plus que le taux de remboursement de ces derniers est presque insignifiant, d’où le drame des   malades. Il ne reste, à vrai dire, qu’à prier en cette journée mondiale de radiologie   pour que nos «appareils» ne tombent pas en panne. Amen !
Samia D.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions