samedi 11 juillet 2020 06:56:20

L’inflation et les acquis arrachés : Les syndicats reviennent à la charge

Les mouvements de revendications de la part des nombreux syndicats qui activent sur la scène ne semblent pas près de connaître une pause. 

PUBLIE LE : 01-05-2011 | 18:58
D.R

Les mouvements de revendications de la part des nombreux syndicats qui activent sur la scène ne semblent pas près de connaître une pause. Sous la pression des travailleurs affiliés à ces syndicats, les mouvements de revendications reprennent de plus belle après une évaluation des résultats de la négociation, qui aura montré que les augmentations de salaires arrachées ont fondu comme neige au soleil sous l’effet d’une hausse des prix vertigineuse. Chacun peut observer que l’annonce de revendications satisfaites se traduisant par des revalorisations de salaires et primes, en plus des rappels sont suivies au niveau des marchés par de brusques hausses des prix, qu’il s’agisse de fruits et légumes, des viandes, poissons et autres produits, à l’exception des denrées dont les prix ont été plafonnés (pain, lait en sachet, huile de table, sucre). Il y a certes l’accroissement de la demande consécutif à l’augmentation des revenus des familles qui influence les prix, surtout quand la production, elle, ne connaît pas d’augmentation. Mais on s’accorde à dire que la flambée des prix, touchant de nombreux produits est surtout due à la désorganisation des marchés et aux agissements des spéculateurs qui écument le sphères de la distribution et du commerce où l’informel règne en maître. La problématique de la régulation des marchés, l’élimination du commerce informel à la faveur de la création de marchés organisés, la surveillance et le contrôle des marchés de manière efficace, sont autant de problématiques qui se posent avec acuité. Les faiblesses flagrantes à ce niveau conjuguées à une réalité de la production limitée en termes de diversification significative malgré certaines améliorations, autant de facteurs qui fragilisent le pouvoir d’achat constamment remis en cause par l’inflation galopante. Si des réajustements de salaires sont possibles à travers les syndicats forts de leur combativité, les sans revenus et ceux qui ont du mal à faire entendre leur voix voient fatalement leur situation s’aggraver.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions