vendredi 20 octobre 2017 09:51:10

JSK : Jean-Yves Chay pour chapeauter un staff élargi

La JSK s’apprête à nommer Jean-Yves Chay en lieu et place du duo Rahmouni-Moussouni. Alors qu’initialement, c’est Meziane Ighil qui devait prendre le poste – ça a foiré à la dernière minute, nous apprend une source sûre –, Hamid Sadmi s’est rabattu sur la piste du technicien savoyard de 69 ans.

PUBLIE LE : 12-10-2017 | 0:00
D.R

La JSK s’apprête à nommer Jean-Yves Chay en lieu et place du duo Rahmouni-Moussouni. Alors qu’initialement, c’est Meziane Ighil qui devait prendre le poste – ça a foiré à la dernière minute, nous apprend une source sûre –, Hamid Sadmi s’est rabattu sur la piste du technicien savoyard de 69 ans.
Le technicien français, qui cumule déjà deux passage à la JSK entre 2002 et 2006, devait atterrir hier aux alentours de 18h à l’aéroport d’Oran. La direction de la JSK a décidé de lui réserver sur un vol à destination d’Oran afin qu’il puisse superviser le match USMBA-JSK, prévu ce jeudi.
Sur le principe, Jean-Yves Chay est favorable à l’appel de Hamid Sadmi,—« avec qui j’entretiens une amitié vielle de plus de 15 ans » dit-il­—, mais il préfère attendre de se réunir avec les dirigeants de la JSK, faire le constat des lieux avant de décider. « Je sais que le pari est risqué mais je ne pouvais pas dire non à Sadmi. Et puis, c’est toujours un plaisir de revenir en Algérie, un pays où je me suis toujours senti à l’aise », a déclaré à la presse, Jean-Yves Chay.
Alors que d’aucuns remettent en cause le choix de la nouvelle direction des Canaris en raison de l’âge avancé de Jean-Yves Chay (69 ans), ce dernier a tenu à rassurer sur ses facultés. «L’une de mes fonctions sera d’animer un staff en assurant que ceux qui le composent soient motivés et compétents », a-t-il déclaré. En gros, Jean-Yves devrait occuper un poste de manager, avec un droit de regard sur les staffs des jeunes. Comme il le dit lui-même, il va tenter de procéder à la réorganisation du volet technique du club.
Après, il va falloir que les deux parties soient convaincues du projet sportif. Car, en interne, certains dirigeants se montrent quelque peu circonspects quant aux facultés de Jean-Yves Chay de se rasseoir sur un banc. Mais l’âge du technicien n’est qu’un détail. Nous y reviendrons.
Amar Benrabah
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions