mardi 12 dcembre 2017 13:27:29

Grâce au système de lecture automatisée des plaques d’immatriculation : 45 véhicules volés retrouvés à Oran

Grâce aux véhicules équipés de système LAPI (lecture automatisée des plaques d’immatriculation), dont se sont dotés les services de la police à Oran, 45 voitures recherchées ont été récupérées depuis le 15 août dernier, soit en moins de deux mois.

PUBLIE LE : 12-10-2017 | 0:00
D.R

Grâce aux véhicules équipés de système LAPI (lecture automatisée des plaques d’immatriculation), dont se sont dotés les services de la police à Oran, 45 voitures recherchées ont été récupérées depuis le 15 août dernier, soit en moins de deux mois. C’est ce qu’a révélé le contrôleur de police, chef de la sûreté de la wilaya d’Oran, M. Nouasri Salah, lors d’une rencontre avec la presse, lors de laquelle les plus importants chiffres de l’activité des différents services pendant les 9 mois passés ont été présentés. Ainsi, et concernant l’utilisation de ce nouveau système, qui, selon le premier  responsable de l’institution, va apporter une meilleure efficacité dans le traitement des affaires de vols de véhicule, a nécessité une formation de très haut niveau au profit d’un personnel qualifié. Cet appareil placé sur le toit du véhicule de patrouille permet la lecture des plaques d’immatriculation des voitures et leur identification. Actuellement, la police d’Oran dispose de deux véhicules équipés en système LAPI. Chacun d’eux est doté de deux caméras, dont une infrarouge pour les visions nocturnes.
Dans le même registre, il a été annoncé l’entrée en service, d’ici un mois, des caméras de surveillance qui vont couvrir progressivement l’ensemble du territoire de la wilaya, dans le courant de l’année prochaine. Par ailleurs, le bilan des services de la police judiciaire, durant les 9  mois passés de 2017, fait état de la récupération de 49 véhicules sur les 70 volés et l’arrestation de  52 individus présumés liés aux vols de ces voitures. Dans les affaires criminelles, la police a enregistré  un total de 5.710 affaires sur lesquelles 4.546 ont été traitées et suite auxquelles 6.245 personnes ont été arrêtées, dont  1657 présentées devant la justice. Parmi elles, 286 personnes ont été relâchées.
Durant la même période, la police a traité 710 affaires, dans lesquelles 942 individus ont été arrêtés  et des saisies de 1.600 kg de cannabis, une quantité de 314,14 gr de cocaïne et 8.691 comprimés psychotropes, ont été opérées.
Concernant les accidents de la route, le bilan, arrêté jusqu’au 31 août dernier,  fait état de 271 accidents ayant fait 324 victimes, dont  30 décès et 294 blessés, contre 280 accidents en 2016 ayant fait 345 victimes, dont 37 morts et 308 blessés. Pour ce qui est des infractions au code de la route, il a été enregistré 1.214 cas de conduite de motos sans port du casque, 1.0207 de stationnement illégal, 9.595 retraits de permis et 346 de mise en fourrière de véhicules de transport illégal. S’agissant des opérations de police, le même bilan indique que les services compétents ont effectué 5.859 interventions au cours desquelles 19.377 personnes ont fait l’objet de vérification et de contrôle d’identité, parmi eux 1.741 ont comparu devant  la justice pour des griefs  divers, entre autres 349 cas de port d’armes, 589 pour détention de drogue. La police a traité aussi 81 affaires d’associations de malfaiteurs, 292 de bagarres et détention d’armes blanches, 35 affaires de faux et usage de faux, 25 d’escroquerie et 8 de démantèlement de réseaux de vols de véhicules.
Amel Saher
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions