Partenariat Air Algérie - agences de voyages : Un marché qui prend de la hauteur

Air Algérie innove dans sa stratégie commerciale. Face à une baisse de son chiffre d’affaires durant les 9 premiers mois de cette année, et confirmée par son PDG, Bakouche Alleche, la compagnie se lance ainsi dans une dynamique tendant à consolider ses parts de marché, par des procédés efficients. En première ligne, s’impose cette urgence de revisiter la relation de partenariat entre Air Algérie et les agences de voyages.
PUBLIE LE : 07-10-2017 | 0:00

Air Algérie innove dans sa stratégie commerciale. Face à une baisse de son chiffre d’affaires durant les 9 premiers mois de cette année, et confirmée par son PDG, Bakouche Alleche, la compagnie se lance ainsi dans une dynamique tendant à consolider ses parts de marché, par des procédés efficients. En première ligne, s’impose cette urgence de revisiter la relation de partenariat entre Air Algérie et les agences de voyages.

C’est là un des objectifs clés gagés à travers la rencontre annuelle d’Air Algérie avec des responsables d’agences de voyage, jeudi dernier, à l’hôtel Sofitel. Une rencontre qui balise le terrain pour l’émergence d’une démarche commune, autrement plus bénéfique en termes de dividendes autant pour Air Algérie que pour les agences de voyages.  Pour l’heure la contribution de celles- ci au chiffre d’affaires d’Air Algérie est nettement en -deca des attentes. En 2016, l’on estime seulement à 40% la contribution des agences agrées au chiffre d’affaires réalisé par la compagnie. Or, les agences de voyages accréditées représentent un portefeuille de l’ordre de 13 milliards de DA, fait savoir M. Zoheir Houaoui, responsable de la division commerciale d’Air Algérie.  «Il est temps que nos partenaires parmi les agences des voyages se hissent en éléments essentiels dans le plan de développement de notre compagnie aérienne. Elles représentent pour nous un potentiel important», explique M. Houaoui dans une déclaration exclusive à El-Moudjahid. Il suffirait donc, a-t-il expliqué, d’apporter «les correctifs nécessaires» pour parfaire la relation entre le deux partenaires, ce qui est susceptible en conséquence de consolider la rentabilité de la compagnie aérienne. La baisse de son chiffre d’affaires enregistrée de janvier a septembre 2017, est dû à a la rude concurrence qu’exercent les autres compagnies aériennes au nombre d’une vingtaine a desservir l’Algérie, explique pour sa part, le PDG Bakouche Alleche lors d’une conférence de presse qu’il a animé à l’occasion de la dite rencontre annuelle avec les agences de voyages.
Une concurrence qui fait que le nombre des passagers d’Air Algérie a «globalement diminué» souligne encore M .Alleche. A une question à propos d’une éventuelle révision la hausse de la tarification des billets, il expliquera qu’Air Algérie «n’échapperait pas aux conséquences de la dépréciation de la monnaie nationale. «Il faut donc trancher entre les charges et les tarifs tout en prenant en considération l’offre et la demande»  a-t-il appuyé. «Les coûts des billets sont établis en fonction de la concurrence et des coûts des charges de la compagnie» ajoutera, M. Alleche, non sans préciser que pour l’heure, la situation financière est équilibrée, en atteste le remboursement des prêts obtenus auprès des banques publiques et du Fonds national d’investissement (FNI) pour l’achat de 7 avions acquis dans le cadre du Plan de développement d’Air Algérie engagé depuis 2011.
Le montant des remboursements est de l’ordre de 4 milliards de DA annuellement, indique en outre M. Allèche, ajoutant que d’ici à l’horizon 2021, Air Algérie aura remboursé la somme de 12 milliards auprès des ses créanciers. Par ailleurs, il dira que cette compagnie nationale enregistrait actuellement un taux de ponctualité moyen de 72%, et table sur un taux de plus de 80% dans les deux prochaines années. Concernant l’évaluation de l’opération d’e-paiement, lancée en octobre 2016, le responsable de la division commerciale d’Air Algérie, M. Zoheir Houaoui, a fait savoir que l’achat des billets par ce mode de paiement n’avait pas atteint le niveau escompté. Le même responsable a fait savoir que l’accord portant installation d’ un système intégré de gestion des passagers plus performant sera concrétisé en décembre 2017. En 2016, la compagnie aérienne a réalisé un chiffre d’affaires de 13, 6 milliards de DA, en hausse comparativement à celui de 2015 de l’ordre de 10,8 milliards de DA
    Karim Aoudia
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com