Tourisme dans les régions du sud : 424 projets touristiques

Les régions du sud bénéficieront de 424 structures touristiques d'une capacité de 49.000 lits pour un montant de 172 milliards de dinars, selon le directeur de l'évaluation et du soutien aux projets touristiques au ministère du Tourisme et de l'artisanat, Sofiane Zoubir. «Sur les 1.800 projets touristiques retenus à l'échelle nationale, 424 sont destinés aux régions du sud.
PUBLIE LE : 07-10-2017 | 0:00

Les régions du sud bénéficieront de 424 structures touristiques d'une capacité de 49.000 lits pour un montant de 172 milliards de dinars, selon le directeur de l'évaluation et du soutien aux projets touristiques au ministère du Tourisme et de l'artisanat, Sofiane Zoubir. «Sur les 1.800 projets touristiques retenus à l'échelle nationale, 424 sont destinés aux régions du sud.
D'une capacité de 48.987 lits, ces projets devraient créer 18.937 emplois», a déclaré M. Zoubir à l'APS à la veille de l'ouverture officielle de la saison du tourisme saharien 2017-2018, précisant que «le coût de réalisation de ces projets est de 172 milliards de dinars». Il a ajouté que 263 hôtels de quatre et deux étoiles, 74 motels, 21 résidences touristiques, 22 villages touristiques et 15 stations thermales seront réalisés dans ce cadre. Une rencontre consacrée à la région du sud sera organisée le 9 octobre pour mettre en avant l'importance du soutien à l'investissement et de la réalisation de projets touristiques dans le sud au service du développement national, a-t-il fait savoir. La rencontre verra la participation d'experts du secteur, de représentants de banques et d'autres acteurs concernés, lesquels se pencheront à cette occasion sur les moyens de lever les entraves auxquelles se heurtent les investisseurs.
En ce qui concerne les zones d'expansion touristique, le directeur de l'aménagement touristique au ministère, Abdelhamid Terguini, a précisé que «la région du sud en compte 23 avec une superficie globale de 9.728 hectares», soulignant que «les plans d'aménagement de 11 sites d'une superficie globale de 637 hectares sont en cours d'élaboration pour la réalisation de 160 projets touristiques d'une capacité de 20.000 lits». La saison du tourisme saharien dont le coup d'envoi officiel sera donné vendredi à partir de la wilaya de Tamanrasset sera l'occasion de promouvoir l'investissement dans la région et de faire connaître les atouts touristiques divers et variés qu'elle recèle et qui sont à même d'en faire la «destination touristique par excellence». Lors de cette saison dont le coup d'envoi sera donné par le ministre du Tourisme et de l'artisanat Hacène Mermouri, il sera axé sur la nécessité de «promouvoir les investissements touristiques dans la région, en vue de relancer ce secteur et lui permettre de contribuer à la réalisation du développement local durable, comme alternative aux hydrocarbures» Il sera aussi question de sensibiliser les 200 agences de tourisme et de voyages activant dans le Sud, quant à la nécessité d'»améliorer leurs prestations en proposant des programmes riches incluant de multiples destinations et circuits touristiques».
Le même responsable a rappelé qu'une commission nationale sectorielle a été créée en vue d'assurer la réussite de cette saison, en levant tous les obstacles entravant son bon déroulement et en facilitant notamment la procédure d'obtention de visas d'entrée en Algérie pour les touristes étrangers». S'agissant de l'ouverture de quelques circuits touristiques dans les régions du Sud, à ce jour, indiquent les organisateurs, «4 circuits ont été ouverts à Tamanrasset, d'autres à Illizi, outre la conclusion d'accords avec des compagnies de transport aérien, qui prévoient des offres tarifaires compétitives avec des réductions de l'ordre de 50% au profit des touristes, notamment étrangers».
 De son côté, le directeur du Tourisme et de l'artisanat de Tamanrasset (DTA), Abdelmalek Moulay, a souligné «l'importance de réhabiliter la région de Tamanrasset qui se veut «une région touristique dotée d'un riche patrimoine matériel et immatériel», avant d'appeler à faciliter le travail des agences touristiques locales (72). Pour ce qui est du problème de visas, le même responsable a salué tous «les efforts déployés par les services concernés en vue d'y remédier», affirmant que désormais, les touristes étrangers obtiennent le visa d'entrée en Algérie en l'espace de 48 heures dans le cadre d'une agence touristique agréée».
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com