Waâda de Sidi M’hamed Benaouda : Grande affluence de visiteurs d’Algérie et de l’étranger

La waâda de Sidi M’hamed Benaouda, célébrée par la population de la wilaya de Relizane en automne depuis plus de quatre siècles, dans la commune éponyme située à 20 kilomètres au sud de Relizane, enregistre une grande affluence de visiteurs venus de plusieurs régions du pays et de l’étranger, a-t-on constaté.
PUBLIE LE : 07-10-2017 | 0:00

La waâda de Sidi M’hamed Benaouda, célébrée par la population de la wilaya de Relizane en automne depuis plus de quatre siècles, dans la commune éponyme située à 20 kilomètres au sud de Relizane, enregistre une grande affluence de visiteurs venus de plusieurs régions du pays et de l’étranger, a-t-on constaté.

Les hôtes sont très bien accueillis par la population de la région, qui s’applique à leur servir du couscous à l'intérieur de tentes érigées à  l’occasion de cette manifestation ancestrale, ouverte mercredi soir.  
Ils ont également droit à des spectacles de fantasia animés avec prouesse  par des cavaliers de Mascara, Tiaret et Relizane enfourchant des chevaux arabes barbes.
Le mausolée du saint-patron est pavoisé pour la circonstance de fanions et son hall ne désemplit pas de récitants du Coran sachant que ce site est fréquenté par des dizaines de milliers de citoyens.
La préparation de cette manifestation traditionnelle, l'une des plus importantes dans la région, est précédée par plusieurs waadas organisées par les Archs de la célèbre tribu de Flita, au nombre de 25, dont les waadas de Oued Slam, Sidi Lazreg et Sidi Saada. Les membres de la tribu se dirigent trois jours avant le rendez-vous vers le mausolée du saint-patron Sidi M'hamed Ben Aouda pour dresser des tentes selon le plan de chaque Arch.
La population de Relizane renoue avec cette fête traditionnelle de  renommée nationale au début de chaque saison d’automne depuis plus de quatre siècles.
Le trajet de Relizane jusqu'à la commune de Sidi M’hamed Benaouda peut durer une heure au moment de la waada en raison du flux de véhicules et des bus transportant des dizaines de visiteurs. Ce rendez-vous traditionnel et  touristique annuel constitue également une occasion pour l’achat de produits exposés à travers des activités commerciales dont des habits traditionnels, des objets  artisanaux, des bijoux et des gâteaux du terroir.
Cette waada se singularise par une tente soigneusement cousue et tissée en toile de chameau à laquelle participent les 25 Archs de la tribu de Flita.
Ces derniers rivalisent, comme de coutume, pour le transport et l'installation de la tente dans une ambiance festive où s'entremêlent les youyous et les sons de troupes folkloriques au rythme de tambour, de zorna et de guesba.
Pour rappel, le saint-patron Sidi M'hamed Benaouda a vécu au
16e siècle. Née en 972 de l'hégire aux environs de Oued «Mina» et décédé en 1034 de l'hégire, il fut baptisé «M'hamed Benaouda» en corrélation avec le prénom de sa nourrisse «Aouda Bent Sidi M'Hamed Ben Ali El Medjadji», qui fut une soufie érudite. Erudit, Sidi M'hamed Benaouda a créé une Zaouïa pour l'enseignement du savoir et l'hébergement des pauvres et des sans abris.
Des sources historiques recueillies révèlent que Sidi M'hamed Benaouda  était un des héros de la bataille contre l'occupation espagnole au 16ème siècle à Ténès et à Mazaghran (Mostaganem) ou les forces ennemies avaient essuyé une cinglante défaite.
R. S./APS

 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com