Sofiane Feghouli, milieu offensif : « Les joueurs doivent mouiller le maillot»

A l'occasion de la conférence de presse avec les joueurs de l'EN, tenue mercredi dernier au centre technique de Sidi Moussa, Sofiane Feghouli a usé de toute la franchise qu'on lui connait pour vider son sac et revenir sur les derniers événements qu'a connus la sélection nationale.
PUBLIE LE : 07-10-2017 | 0:00

A l'occasion de la conférence de presse avec les joueurs de l'EN, tenue mercredi dernier au centre technique de Sidi Moussa, Sofiane Feghouli a usé de toute la franchise qu'on lui connait pour vider son sac et revenir sur les derniers événements qu'a connus la sélection nationale. «Personnellement, je ne suis pas là pour défendre ceux qui n'ont pas été retenus. Les absents ont toujours tort. Lorsque j'ai été écarté de la sélection, personne n'a pris ma défense. Je peux vous dire que j'ai mal vécu cette situation. Mais bon, ça appartient au passé. ça ne sert à rien de revenir sur cette épisode. Je voudrais seulement dire que je reviens en sélection avec la même envie que la première fois. C'est toujours un plaisir pour moi de répondre aux appels de l'EN. Je peux vous dire que je n'ai pas bénéficié de faveurs particulières, ni de contrats publicitaires», a d'emblée déclaré le joueur de Galatasaray, avant d’enchaîner dans le même sens :  «Depuis trois semaines pratiquement, on ne parle que des joueurs écartés de la sélection. Il faut arrêter avec ça, et penser à se concentrer sur les prochaines échéances de l'équipe nationale. C'est beaucoup plus important. Depuis l'entame du stage, je n'ai pas ressenti l'absence des joueurs écartés. Il y a un bon groupe qui travaille d'arrache-pied, dans une bonne ambiance pour préparer le match face au Cameroun. Les nouveaux arrivés ont largement les qualités techniques pour faire partie de la sélection. Il le montre d'ailleurs durant ce stage. Il y a un nouveau cycle qui démarre. Il faut du sang neuf pour permettre à cette équipe nationale de se relancer.» A propos des derniers résultats des Verts, Feghouli refuse de faire porter le chapeau à Lucas Alcaraz.  «A un moment, nous pensions que nous étions arrivés. Nous avons manqué d'humilité. Les résultats ce n'est pas seulement l'affaire du président de la fédération et de l'entraîneur. Les joueurs doivent aussi mouiller le maillot et donner le meilleur d'eux-mêmes pour cette sélection. M. Zetchi fait le nécessaire pour nous mettre dans les meilleures conditions possibles. Pour ce qui est du coach, je trouve que le travail qu'il réalise est cohérent avec ses propos et sa vision du football. C'est vrai qu'on se sentait bien avec Gourcuf. Mais voila, il n'est plus là. Il faut poursuivre le travail avec l'actuel sélectionneur.» Le meneur de jeu des Verts s'est par la suite montré optimiste quant à l'avenir de cette sélection :  «Certes, les résultats ne suivent pas, mais je ne suis pas inquiet pour autant. Il faut croire en cette équipe, qui renferme de bons talents. Il suffit d'un bon résultat et d'un match référence pour que les choses repartent de plus belle et que l'EN rebondisse à nouveau. D'ailleurs, c'est avec une grande volonté et détermination qu'on jouera nos deux derniers matchs des éliminatoires du Mondial, même si la qualification est déjà tranchée.»
Rédha M.      
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com