dimanche 27 septembre 2020 17:07:39

ELECTIONS LOCALES 2017

Aujourd’hui à minuit ou dimanche à la même heure ? Il faut dire que la date butoir des dépôts des dossiers de candidatures en prévision des élections locales du 23 novembre a fait débat, ces derniers jours.

PUBLIE LE : 22-09-2017 | 23:00
D.R

Délai de dépôt des listes de candidature  
Expiration demainà minuit

Aujourd’hui à minuit ou dimanche à la même heure ? Il faut dire que la date butoir des dépôts des dossiers de candidatures en prévision des élections locales du 23 novembre a fait débat, ces derniers jours. Et alors que la loi organique portant régime électoral précise clairement que cette échéance expire 60 jours francs avant la date du scrutin, beaucoup d’observateurs ont cru, à tort du reste, que le dernier délai est fixé pour le 23 septembre, à minuit, soit ce soir, oubliant que le mois d’octobre comprend 31 jours.

Ainsi donc, le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a été contraint d’intervenir et de rappeler dans un communiqué de presse publié dans son site Internet que l’échéance du dépôt des listes est prévue demain, à minuit. Une nouvelle qui n’est sans doute pas à déplaire aux partis politiques et aux indépendants.
« Dans le cadre des élections des membres des assemblées populaires communales et ceux des assemblées populaires de wilayas du jeudi 23 novembre, et en application des dispositions de l'article 74 de la loi organique N°16-10 du 25 août 2016 relative au régime électoral qui prévoit que le délai réservé au dépôt des listes de candidatures s'achève soixante jours francs avant la date du scrutin, le ministère porte à la connaissance des partis politiques et des listes indépendantes à titre de rappel que la période réservée au dépôt des listes de candidatures au niveau des wilayas s'achève le dimanche 24 septembre 2017 à minuit», a indiqué le département ministériel de Bedoui.
    S. A. M.


Tizi Ouzou
31 listes de candidature déposées

Trente et une listes de candidatures aux élections locales de 23 novembre prochain ont été jusqu’à jeudi dernier déposées au niveau de la Direction de la réglementation et des affaires générales (DRAG) de la wilaya de Tizi-Ouzou, a-t-on appris de cette direction. Sur les 31 listes de candidatures aux Assemblées populaires communales (APC), le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) compte 20 listes, suivi par le Mouvement populaire algérien avec 5 listes, le Parti des travailleurs avec 2 listes, le Rassemblement patriotique républicain (RPR) et les Indépendants avec deux listes chacun, selon toujours un décompte établi jusqu’à jeudi par la DRAG.
En revanche, et jusqu’à cette même journée, aucune liste de candidature à l’Assemblée populaire de wilaya (APW) n’a été déposée par les partis et indépendants ayant retiré les formulaires de candidatures, au nombre de 22 partis et indépendants. Le nombre de formulaires de candidature qui ont été retirés depuis la convocation du corps électoral en prévision des élections locales du 23 novembre prochain s’est élevé à 132 retraits, dont 110 pour les APC et 22 pour l’APW. Le dernier délai pour le dépôt des listes de candidatures à cette élection locale est fixé pour le 24 septembre à minuit.

22.324 nouveaux inscrits et 9.805 radiés

Sur un autre registre, la wilaya de Tizi-Ouzou a enregistré à la faveur de l’opération de la révision exceptionnelle du fichier électorale en prévision des élections locales du 23 novembre prochain un total de 22.324 nouveaux inscrits et 9.805 nouvelles radiations sur les listes électorales au niveau des 67 communes de la wilaya, apprend-on de la direction de la réglementation et des affaires générales (DRAG).
Avec ces nouveaux inscrits et nouvelles radiations, le corps électoral de la wilaya de Tizi-Ouzou a atteint au 13 septembre courant, datte de clôture de cette opération, un total de 687.998 électeurs et électrices appelés à se rendre le 23 novembre prochain aux urnes pour élire les membres des Assemblées populaires communales (APC) et de l’Assemblée populaire de wilaya (APW).
    Bel. Adrar


M. Tayeb Houari, SG de l’ONEC :
« bâtir une Algérie sécurisée et développée »

Le secrétaire général de l’Organisation nationale des enfants de chouhada (ONEC) a considéré jeudi à Souk Ahras «que les prochaines élections locales du 23 novembre constitueront une base solide pour bâtir une Algérie sécurisée et économiquement développée». Présidant une conférence régionale sur le thème «la réconciliation nationale, une base pour la stabilité et le développement» réunissant à la salle des conférences Miloud Tahri les secrétaires de l’ONEC dans les wilayas de l’Est, M. Tayeb Houari a insisté «sur le travail en faveur d’une participation large aux prochaines élections pour doter le pays d’assemblées locales fortes». Plaidant pour un vote massif afin de faire échec aux «prêcheurs de la Fitna et l’anarchie», l’intervenant a assuré «que les fils et les arrières petits-fils des chouhada sont aujourd’hui mobilisés pour protéger la mémoire nationale et défendre le pays contre tous les dangers intérieurs et extérieurs». «La réconciliation nationale concrétisée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika constitue un produit algérien avec des idées algériennes», a soutenu le responsable de l’ONEC, ajoutant que le Chef de l’Etat a donné à cette réconciliation «un contenu humain, économique, social, culturel et sécuritaire» qui, a-t-il noté, distingue l’Algérie de tout ce qui se passe dans le monde dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. M.  Houari a également appelé à préserver le legs des générations et à protéger la mémoire nationale. (APS)
 


Le Directeur des libertés et des affaires juridiques (ministère de l’Intérieur) 691.727 nouveaux inscrits  

Un total de 691.727 nouveaux inscrits ont été enregistrés dans l'opération de la révision exceptionnelle des listes électorales en perspective des élections locales prévues le 23 novembre 2017. C’est ce qu’a révélé le Directeur des libertés et des affaires juridiques au ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire. S’exprimant lors d’un point de presse, Amara Lakhdar a expliqué que l'opération de révision des listes électorales qui s'est étalée du 30 août au 13 septembre a vu enregistrement de 691.727 nouveaux inscrits, dont 49.170 ont atteint 18 ans, l’âge légal pour pouvoir voter, 210.579 ayant changé de lieu de résidence et 412.774 sont ceux qui peuvent exercer ce droit constitutionnel mais qui n'ont jamais été inscrits. Il a souligné, par la même occasion, que l'opération a débouché également sur la radiation de 360.291 personnes dont 63.725 pour décès, 118.031 d'inscrits qui cumulaient des inscriptions, 173.186 personnes suite à un changement de lieu de résidence et 1278 inscrits qui ont perdu la qualité d'électeur.
Pour ceux qui voulaient s'inscrire aux listes électorales mais n'ont pas pu le faire lors de la révision exceptionnelle qui s'est achevée mercredi dernier, une autre chance leur est offerte à l’occasion de la révision annuelle, la seconde de l’année, du 1er au 31 octobre, ce qui permettrait à chaque citoyen de s'inscrire pour participer aux élections locales du 23 novembre. «Concernant les citoyens n'ayant pas pu s'inscrire, une phase de recours administratifs et judiciaires est prévue jusqu’au 6 octobre pour ceux qui ont déjà déposé leurs dossiers, et ce en sus de la révision ordinaire», a assuré ce responsable qui a tenu à préciser que les citoyens âgés de 18 ans révolus au 23 novembre étaient également concernés par l'inscription aux listes électorales. Pour rappel, un total 23,2 millions d’électeurs étaient inscrits sur les listes électorales lors des législatives du 4 mai 2017, contre 22,8 lors de l'élection présidentielle de 2014 et 21,4 millions lors des élections locales de 2012.
Les autorités semblent donc vouloir «booster» ce chiffre avec cette double révision qui intervient à quelques semaines d'intervalle. S'agissant des listes de candidatures, le directeur des libertés et des affaires juridiques au ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a fait état du retrait de 20.000 dossiers de émanant de 57 partis politiques, de trois alliances et de listes indépendantes et confié le dépôt de 757 listes par 27 partis politiques. Pour les moyens logistiques, 11.000 centres de vote et 52.734 autres bureaux de vote sont prévus pour les élections. « Des propositions ont été formulées pour augmenter ce nombre de respectivement 1200 et 340 afin qu'il n'y ait pas plus de 500 électeurs dans chaque bureau de vote, chose qui permettrait une meilleure fluidité dans l'opération de vote», a-t-il expliqué, précisant au passage que même si cet objectif n'est pas atteint à l'occasion des élections locales, les pouvoirs publics «œuvrent» à atteindre à cette moyenne à l'occasion des prochaines consultations électorales. M. Amara a affirmé également que des infrastructures de proximité qui ne relèvent pas forcément du secteur de l'Education nationale peuvent être aussi utilisées comme des centres de vote à l'occasion du scrutin, du 23 novembre, à l’image des bibliothèques municipales et des maisons de jeunes.
Il y a lieu de rappeler que le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait signé le 26 août dernier, un décret présidentiel portant convocation du corps électoral pour les élections locales. Et dans le plan d'action du gouvernement, l’accent est mis sur le souci des pouvoirs publics de veiller à «réunir toutes les conditions» prévues par la loi pour l'organisation des élections des APC et APW dans la «tranquillité», la «sérénité» et la «transparence».
 Dans ce cadre, il a été procédé à l'installation de la Commission nationale chargée de la préparation et de l'organisation de ce rendez-vous électoral. Présidée par le Premier ministre, cette commission regroupe les ministres des secteurs impliqués dans l'organisation des élections, à leur tête les ministères de l'Intérieur et de la Justice ainsi que les services de sécurité.
     Salima Ettouahria

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions