dimanche 22 octobre 2017 14:47:31

Centre de développement des technologues avancées : Des start-up parrainées

Des étudiants de divers instituts ainsi que des autodidactes ont participé lundi à la troisième édition de Start-up challenge Hard innovation qui s'est ouverte lundi à Alger par la présentation de 15 projets de start-up dont certains seront parrainées par le Centre de développement des technologues avancées (CTDA) d’Alger, a indiqué Noureddine Ouaddah, le directeur adjoint du CDTA.

PUBLIE LE : 20-09-2017 | 0:00
D.R

Des étudiants de divers instituts ainsi que des autodidactes ont participé lundi à la troisième édition de Start-up challenge Hard innovation qui s'est ouverte lundi à Alger par la présentation de 15 projets de start-up dont certains seront parrainées par le Centre de développement des technologues avancées (CTDA) d’Alger, a indiqué Noureddine Ouaddah, le directeur adjoint du CDTA.
Les participants ont pris part au challenge organisé sous forme de concours afin que les initiateurs des idées retenues par un jury soient hébergés au CDTA pour lancer les projets, a précisé M. Ouaddah, en marge de l’évènement. Les projets ont porté sur deux thématiques ayant trait à la Smart-city (ville intelligente) et les TICS au service de la santé, a-t-il précisé ajoutant que la wilaya d’Alger va dégager un budget pour aider les deux lauréats du concours dans chaque thématique. Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a indiqué à l’ouverture de la rencontre, que le projet ‘‘Alger ville intelligente’’ a besoin de l’apport d’universitaires porteurs de projets dans les nouvelles technologies. Il a affirmé que la wilaya est prête à accompagner les start-up et à soutenir les incubateurs. «On est prêt à coopérer avec le CDTA pour travailler ensemble sur l’incubateur et la wilaya est prête à accorder son aide aux jeunes désireux de créer des start-up», a souligné le wali.
Le wali a annoncé que la deuxième édition de la conférence des start-up est en préparation, et ce, après la première édition qui a eu lieu en avril dernier ayant réuni les jeunes créateurs d’entreprises. Par le biais de son incubateur, le CDTA aspire à valoriser les produits de la recherche dans le domaine des technologies avancées et à promouvoir la culture de l’entrepreneuriat, a souligné son responsable. Une convention a été signée par le CDTA et l’entreprise BIGmamaTechnology, spécialisée dans le Big Data pour accompagner les entreprises dans leur développement. Son directeur général, Hadj Khelil, a plaidé en faveur de la création d’un environnement et d’un écosystème favorables à la promotion des investissements dans les start-up. L’incubateur du centre abrite déjà trois jeunes entreprises. La troisième édition de Start-up challenge Hard innovation prendra fin mercredi prochain. (APS)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions