mardi 19 septembre 2017 14:30:04

UGTA, patronat et FCE : pleine solidarité

Soutenir les pouvoirs publics face à la conjoncture économique

PUBLIE LE : 14-09-2017 | 0:00
Ph. Billel

La Centrale syndicale et les organisations patronales réunies hier au siège de l’UGTA à Alger, ont rendu public une déclaration commune dans laquelle ils saluent les dernières instructions du Président de la République. Cette déclaration signée par l’UGTA, CIPA, CAP, UNEP, AGEA, UNI, et le CGEA, a été l’occasion pour les signataires de réitérer leur engagement à participer au développement économique et social du pays. « Le communiqué du dernier Conseil des ministres constitue une nouvelle feuille de route  pour le développement économique du pays», ont-il écrit dans leur déclaration. Dans une déclaration en marge de cette rencontre, le secrétaire général de l’UGTA, M. Abdelmadjid Sidi Said, a souligné l’esprit de solidarité entre tous les partenaires socioéconomiques.
« La capacité, les moyens, la volonté politique et la solidarité commune des partenaires socioéconomiques, permettra à l’Algérie de dépasser l’actuelle situation financière difficile.» Le SG de l’UGTA, a annoncé la tenue prochaine avec le patronat d’une rencontre qui sera consacrée à la situation économique du pays. Les signataires du pacte économique et social pour le développement ont, par ailleurs, souligné la poursuite de la coordination avec le gouvernement à même de garantir l’achèvement des réformes économiques et sociales à travers le dialogue et la concertation.

Soutenir les pouvoirs publics face à la conjoncture économique

Le président de Forum des chefs d’entreprises (FCE), M. Ali Haddad, a appelé hier les membres de cette organisation patronale à soutenir les pouvoirs publics face à la conjoncture économique actuelle, et a exprimé son appui au plan d’action du gouvernement.   Cet appel a été lancé lors d’une réunion du conseil exécutif du FCE «qui a été une occasion pour moi de lancer un appel aux membres du FCE afin de se mobiliser et de soutenir les pouvoirs publics face à la conjoncture économique actuelle, et de déployer les efforts à même d’améliorer la situation économique du pays», a déclaré M. Haddad à la presse à l’issue de   cette réunion. «Nous soutenons le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et le ministre de   l’Industrie, Youcef Yousfi, et nous serons à leurs côtés pour développer l’économie nationale dans divers secteurs dont essentiellement les mines, l’industrie et l’agriculture», a-t-il ajouté. Il a également fait savoir que cette réunion avait abordé plusieurs points dont le financement non conventionnel proposé par le gouvernement dans son plan d’action.         
A ce propos, il a été convenu de soumettre au gouvernement des propositions sur ce type de financement dans les prochains jours, a indiqué M. Haddad.
En réponse à une question de la presse sur l’apport du secteur privé dans le financement des projets, et ce, sans compter particulièrement sur le financement de l’Etat, M. Haddad a estimé que les entreprises ne pouvaient   continuer à se financer uniquement par leurs fonds propres et par les crédits bancaires.  «Comme industriels et entrepreneurs, nous comptons avec ce financement  (non conventionnel) nous remobiliser et nous donner le temps de bien relancer les affaires», a-t-il ajouté. Pour rappel, le plan d’action du gouvernement, qui sera présenté dimanche prochain par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, à l’APN, prévoit une série de mesures visant à améliorer la gouvernance financière du pays dont le recours exceptionnel et transitoire au financement non conventionnel destiné exclusivement au budget d’investissement. Le recours au financement non conventionnel, sera canalisé exclusivement vers le budget d’investissement de l’Etat et non vers les dépenses de fonctionnement.
Cette canalisation du financement dit non conventionnel permettra de répondre rationnellement aux besoins du développement humain, à la réalisation des infrastructures et à l’accompagnement du développement et de la croissance. Par ailleurs, d’autres points ont été abordés lors de la réunion du conseil exécutif du FCE, tenue à huis clos, à savoir la conjoncture économique, le bilan du 1er semestre 2017 de cette organisation patronale et la préparation de son assemblée générale prévue en octobre prochain, a indiqué le même responsable.         
Il a aussi été évoqué la préparation de l’Université d’été du FCE et l’organisation d’une exposition regroupant les entreprises adhérentes afin de créer des partenariats entre elles.
Salima Ettouahria avec APS

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions