mardi 19 septembre 2017 14:31:39

Ligue 1-Mobilis (3e journée/ Match avancé) CRB 2 – MCA 0 : Et de trois pour le Chabab

En l’espace de cinq jours, le CR Belouizdad vient de remporter deux importants derbies face respectivement à l’USM El-Harrach, vendredi passé, puis hier contre un favori en puissance pour le titre, le Mouloudia d’Alger. Le stade du 20-Août 1955 a vibré au rythme de refrains des deux galeries.

PUBLIE LE : 13-09-2017 | 0:00
Ph.T. Rouabah

En l’espace de cinq jours, le CR Belouizdad vient de remporter deux importants derbies face respectivement à l’USM El-Harrach, vendredi passé, puis hier contre un favori en puissance pour le titre, le Mouloudia d’Alger. Le stade du 20-Août 1955 a vibré au rythme de refrains des deux galeries.
Auréolé par ses deux victoires réalisées en autant de journées, le Chabab ne voulait surtout pas s’arrêter là, en accueillant dans son antre un onze mouloudéen qui patine en ce début de saison. On s’attendait donc à un chaud derby entre les deux formations, comme cela est d’ailleurs le cas à chacune de leur confrontation. Le CRB, devant son public, a présenté un visage séduisant. Le coach serbe du Chabab, Todorov, semble avoir trouvé la bonne formule. Il a présenté un onze solide, bien disposé tactiquement sur le terrain et physiquement bien au point, composé comme suit : Salhi, Belaili, Chebira (cap), Naâmani, Bouchar, Tariket, Heriat, Bechou (Zenasni 64’), Draoui, Hamia (Sameur 89’), Lakroum (Aribi 85’). Soit une équipe bien équilibrée dans ses trois compartiments. Côté Doyen, l’entraîneur français du Mouloudia, Bernard Casoni, a aligné une équipe conquérante sur le papier, constituée des éléments suivants : Chaouchi, Hachoud, Boulekhoua, Mebarakou, Bouhena, Bendebka, Balegh (Ammachi, 82’), El-Moueden (Mansouri 61’), Amada, Imenger, Derrardja (Nekkache 46’). La première période a été équilibrée dans l’ensemble. Les deux teams ont joué la prudence et se sont plutôt livrés à une bataille physique et tactique, notamment au milieu de terrain. Il y avait peu d’espaces. Ce qui a diminué quelque peu la marge de manœuvre des 22 acteurs présents sur le rectangle vert. Le Chabab parvient à ouvrir la marque suite à un joli mouvement collectif ponctué par un but limpide de Hamia. Un but refusé par l’arbitre. Son juge assistant lui signalant un hors-jeu somme toute imaginaire et que seul lui a vu (28’). Les camarades de Chebira acceptent la décision sportivement. On entamait le temps additionnel, qui s’acheminait vers sa fin, lorsque l’arbitre siffle un penalty justifié au CRB. En effet, Mebarakou tire Hamia par le maillot au moment où ce dernier se dirigeait vers le ballon sur un corner en faveur de son équipe. Chargé de son exécution, le buteur du Chabab se fait justice lui-même et ouvre la marque pour les siens (90’+5). Le camp bélouizdadi exulte. Un but très mal tombé pour les Mouloudéens, qui accuse le coup moralement. La seconde mi-temps est plus animée que la première. Le MC Alger a le monopole du ballon, avec une possession de balle supérieur à celle du CR Belouizdad. Il se procure quelques bonnes occasions de revenir à la marque notamment par son attaquant nigérian Imenger qui bien servi par Balegh voit sa reprise manqué le cadre (58’). Ce même attaquant ratera l’immanquable puisque sur un joli service de Nekkache et se retrouve seul contre Salhi, mais il envoie curieusement le ballon dans les décors (72’). Hachoud a failli lui aussi sur coup franc égaliser n’était la splendide parade de Salhi (75’). Entre-temps, l’excellent Lakroum côté Chabab était sur le point d’ajouter le second but pour les siens en plaçant une balle sur le poteau (59’). Chaouchi et ses camarades ont eu chaud. Ce n’était que partie remise, puisque devant l’inefficacité des Mouloudéens, les Belouizdadis très solidaires sur le terrain et affichant un mental toute épreuve, s’en iront doubler la mise par Aribi de la tête sur une passe lumineuse de Draoui — meilleur homme du match — qui dans le temps additionnel, alors qu’il venait de rentrer sur le terrain à cinq minutes seulement de la fin du temps réglementaire (90’+3). Cela en profitant d’une erreur monumentale de Hachoud. Mettant ainsi KO les Vert et Rouge. Le Chabab a largement mérité sa victoire. Trois victoires d’affilée après trois matches joués. Qui dit mieux ! Le MCA et Casoni doivent revoir pour leur part leur copie. Place à la coupe de la CAF pour le Doyen qui recevra samedi le Club Africain de Tunisie, au stade du 5-Juillet, pour le match aller des quarts de finale de l’épreuve continentale.
Mohamed-Amine Azzouz
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions