mardi 19 septembre 2017 14:22:55

M. Ouyahia rencontre des représentants du FLN, du RND, du MPA et de TAJ

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, s’est réuni, hier à Alger, avec les chefs des partis politiques du FLN, du MPA et TAJ. La réunion s’est tenue au siège du gouvernement, indique une source des services du Premier ministre.

PUBLIE LE : 13-09-2017 | 0:00
D.R

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, s’est réuni, hier à Alger, avec les chefs des partis politiques du FLN, du MPA et TAJ. La réunion s’est tenue au siège du gouvernement, indique une source des services du Premier ministre. Outre le SG du FLN, Djamel Ould Abbes, les présidents des partis MPA et TAJ, respectivement Amara Benyounès et Amar Ghoul, étaient également conviés à cette rencontre les chefs des groupes parlementaires représentant lesdites formations politiques à l’APN et au Sénat.

Partie prenante à cette réunion, le RND était représenté notamment par le député Seddik Chihab en sa qualité de président du groupe parlementaire du parti à l’Assemblée nationale. Cette réunion de travail s’inscrit, indiquent nos sources, dans le cadre des consultations politiques autour du Plan d’action du gouvernement adopté, rappelle-t-on, en réunion du Conseil des ministres et devant être présenté dimanche prochain à l’APN par M. Ouyahia. A l’évidence, la réunion d’hier du Premier ministre avec les chefs de file des partis, qui ont tous exprimé leur soutien indéfectible au programme du Président de la République, obéit à l’idée de construire un consensus, soit un front uni autour dudit plan d’action. Cette même séance de consultation consacre en outre sur le terrain le récent appel du chef de l’Etat, M. Abdelaziz Bouteflika, qui a, dans son message adressé à la Nation à l’occasion de la commémoration de la Journée du Moudjahid, souligné la nécessité d’un consensus, de la solidarité et de la mobilisation des efforts pour mener à bien la bataille du développement.
« Le consensus et l’unification de nos forces ont constitué l'objectif principal de mon parcours politique que j'ai eu l'honneur de mener avec vous tout au long de ces années, en commençant par la concorde civile et en passant par la réconciliation nationale, deux options qui ont permis de rétablir la quiétude dans notre pays et d'accomplir de nombreuses réalisations sur tous les plans, au service du peuple algérien», avait en effet souligné le Président de la République dans son message. Aussi, au cours de son intervention lors de la réunion du Conseil des ministres qu’il a présidée mercredi dernier, le chef de l’Etat a réitéré, rappelle-t-on, son appel pour une meilleure implication des travailleurs, des partis politiques et de la société civile pour la réussite des réformes, la préservation du pays et la consolidation de la souveraineté nationale.
«Il appartient à chacun de nous, par-delà tout clivage, y compris politique, de s’associer à la préservation de l’indépendance économique et financière du pays par l’adhésion aux réformes et aux efforts que cela requiert», avait en effet indiqué le chef de l’Etat. C’est donc à cet esprit que répond la tenue de la rencontre d’hier qu’a présidée le Premier ministre et ayant regroupé les représentants du FLN, du RND, du MPA et TAJ. Une réunion qui vise aussi à réaffirmer l’adhésion de ces formations politiques au Plan d’action du gouvernement, formations qui sont représentées, faut-il le souligner, par la majorité des députés siégeant à l’APN. A rappeler en outre, que le Plan d’action du gouvernement, inspiré des orientations du Président de la République « s’engage d’abord sur la préservation de la sécurité, de la stabilité et de l'unité du pays. Il insiste aussi sur la consolidation de la démocratie, y compris par une bonne organisation des élections locales du mois de novembre 2017. Il affirme également la promotion de l'Etat de droit et de la bonne gouvernance dans tous les domaines de la vie nationale » pouvons-nous lire dans le communiqué final sanctionnant les travaux du dernier Conseil des ministres. « Au plan économique, et conformément aux directives du Président de la République, le Plan d'action expose, notamment, une politique d'intensification de la croissance, grâce à l'amélioration de l'environnement des affaires, à la promotion de l'investissement dans tous les secteurs, au soutien au développement agricole et rural, ainsi qu'à la valorisation du développement local », ajoute-t-on de même source. « Dans le domaine social, le gouvernement poursuivra notamment la réforme du système national d'éducation et de formation ainsi que du système de santé. Il veillera également à la résorption du déficit en logements et à l'amélioration du cadre de vie de la population. Un accent particulier est accordé à la promotion de l'emploi, à la jeunesse et à la culture. La justice sociale et la solidarité nationale demeureront au centre de l'action du gouvernement », a-t-on également précisé.
Karim Aoudia

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions