mardi 21 novembre 2017 11:14:44

Bouira : Validation de 80 projets ANSEJ

2000 micro-entreprises visitées en 2017 à Oran

PUBLIE LE : 13-09-2017 | 0:00
D.R

Quatre-vingt projets ont été validés par  le comité de sélection, de validation et de financement (CSVF) de l’Agence  nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) depuis le début de l’année en cours dans la wilaya de Bouira, selon les statistiques fournies hier, par le directeur de l’unité locale de l’Ansej, M. Adel  Hemmal. Le CSVF a validé depuis janvier dernier 80 projets relevant des différents  secteurs d’activités depuis le début de l’année 2017, mais seulement, 66 projets sont financés jusqu’à présent, a tenu à préciser à l’APS le directeur de l’Ansej de Bouira, M. Hemmal. Le même comité a reçu un total de 111 dossiers durant la même période, dont uniquement 66 qui sont actuellement financés. Pour ce qui est de l’impact de ces projets, ces derniers pourront générer 116 postes d’emploi  pour les jeunes, a estimé le même responsable. L’agriculture et la pêche sont classées en tête des projets de l’Ansej  financés par les banques à Bouira, dont le nombre est de 17 projets, suivis  du secteur des services avec 15 projets, puis le bâtiment et travaux  publics (BTPH), a-t-on ajouté de même source. En outre, sur les 66 projets financés, onze d’entre-eux sont destinés aux femmes avec un taux de féminité de 16,66 %, d’après les statistiques remises par l’Ansej à la presse. Par ailleurs, le taux de recouvrement des créances de l’Ansej de la wilaya de Bouira a pu atteindre 80,94 % avec un montant de 78 815 540 50 DA et ce jusqu’au 31 août 2017, a encore précisé le directeur de l’antenne  locale.

2000 micro-entreprises visitées en 2017 à Oran

 L’antenne d’Oran de l’Agence nationale de  soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) a effectué, en 2017, des visites à  2.000 micro-entreprises, a-t-on appris de son directeur. Ces visites, qui se poursuivent, entrent dans le cadre de l’accompagnement et du suivi des entreprises créées par l’ANSEJ, a souligné Fayçal  Belhachemi qui a noté que les entreprises visitées sont actives sur le  terrain à l’exception de 5 à 10 % qui sont en difficultés. Les micro-entreprises activant sur le terrain et créées avant le 6 mars 2011 et qui n’ont pas réussi de rembourser les crédits en temps fixe sont concernées par la nouvelle mesure portant sur le rééchelonnement des dettes  et des intérêts avec suppression des pénalités de retard en vue de leur relance, a fait savoir M. Belhachemi. L’antenne d’Oran de l’ANSEJ veille à l’application efficace des conventions signées avec différents partenaires dans divers secteurs dont  le bâtiment, les travaux publics et l’hydraulique accordant 20 % des marchés publics aux micro-entreprises pour assurer leur pérennité et  permettre ainsi à leurs propriétaires de rembourser leurs créances et générer des emplois. A noter que 15 à 20 fournisseurs activant à Oran ont adhéré au fichier national des fournisseurs de l’ANSEJ pour assurer le matériel demandé par les jeunes promoteurs suivant un cahier de charges. (aps)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions