mardi 19 septembre 2017 14:26:04

Accord de réduction de l’offre opep - Non-Opep : les dividendes arrivent

Le Brent à plus de 53 dollars mardi à Londres

PUBLIE LE : 13-09-2017 | 0:00
D.R

L’Organisation des pays exportateurs de  pétrole (Opep) a relevé sa prévision de la demande pour son pétrole  en  2018, atteignant 32,83 millions de barils par jour (bpj) l’an prochain,  soit 410.000 de plus que sa précédente prévision, a-t-elle indiqué son  rapport mensuel publié hier.
Elle a également signalé que sa production au mois d’août a été inférieure  à sa prévision de demande, s’établissant à 32,76 millions de bpj, en baisse  de 79.000 bpj par rapport à juillet. En outre, l’organisation a fait état de signes montrant que l’accord  d’encadrement de la production contribuait à réduire une offre excédentaire  qui pèse sur les prix. A ce titre, le rapport relève une baisse des stocks et indique que la  hausse des prix du Brent de Mer du Nord à livraison immédiate, donnant une  prime sur les échéances plus lointaines, fait espérer que «le marché se  rééquilibre l’année prochaine, avec une importante réduction des stocks de  brut et de produits distillés».
Cette hausse des cours du brut à livraison immédiate, le premier depuis  que les prix du pétrole avaient dépassé les 100 dollars le baril, est  perçue comme «un signe de réduction de l’offre et de forte demande», ajoute  la même source. Le Brent a accru ses gains après la publication de ce rapport, gagnant  0,59% à 54,14 dollars à la mi-journée. Les cours sont néanmoins encore  inférieurs de plus de moitié qu’à leurs sommets de la mi-2014. Par ailleurs, l’Opep et les pays non-Opep qui avaient prorogé jusqu’à fin  mars 2018, l’accord de réduction de la production en vigueur depuis le début de l’année, envisagent aujourd’hui une nouvelle extension de l’accord.  
Le Brent à plus de 53 dollars mardi à Londres
 

Les prix du pétrole perdaient un peu en valeur  hier en cours d’échanges européens, cependant les analystes confiant vis-à-vis de la capacité des efforts de l’Organisation des pays  exportateurs de pétrole (Opep) de rééquilibrer le marché. A la mi-journée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en  novembre valait 53,73 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de  Londres, en baisse de 11 cents par rapport à la clôture hier. Le Brent est stable depuis le début de la semaine, après avoir atteint son  plus haut en quatre mois et demi à 54,87 dollars vendredi. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI) pour le contrat d’octobre cédait 23 cents à 47,84 dollars.
«L’Opep et ses partenaires se tiennent à leurs baisses de production, le nombre de puits actifs aux Etats-Unis a reculé, les réserves mondiales de  brut ont baissé, la production américaine a chuté de 700.000 barils par jour à court terme», a énuméré un analyste. L’Organisation s’est associé à d’autres producteurs, dont la Russie, pour  limiter l’offre mondiale et rééquilibrer le marché. «Il est évident que le rééquilibrage du marché est en cours, soutenu par  une forte adhésion de l’Opep et de ses partenaires aux objectifs de  production qu’ils se sont eux-mêmes imposés dans l’accord de coopération.  
La baisse des réserves terrestres et maritimes est visible», a affirmé le  secrétaire générale de l’Opep Mohammed Barkindo, lundi soir à Oxford Le ministre saoudien de l’Energie soutient d’ores et déjà une prolongation de l’accord. L’Opep publiera son rapport mensuel sur la production mondiale à la mi-journée de mardi. Du côté des Etats-Unis, «Si la tempête Harvey avait fait grimper le prix du brut en immobilisant les raffineries, on ne peut pas dire la même chose d’Irma, qui est passé sur la Floride et la Géorgie en coupant l’électricité  de 7 millions de foyers», ont noté des analystes qui craignent par conséquent une baisse de la demande.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions