NOUVELLES De mascara

La wilaya de Mascara a réalisé une récolte de 1,136 million de quintaux de céréales, cette année, malgré des conditions climatiques difficiles, sur une prévision estimée à 1,1 million de quintaux.
PUBLIE LE : 27-08-2017 | 0:00

céréales : 1,136 million de quintaux engrangés
La wilaya de Mascara a réalisé une récolte de 1,136 million de quintaux de céréales, cette année, malgré des conditions climatiques difficiles, sur une prévision estimée à 1,1 million de quintaux.

Selon les déclarations du DSA.sur une superficie totale emblavée de 144.000 ha, seuls 107.500 ha ont été moissonnés et ce, pour différentes raisons, ce qui a permet de réaliser une récolte de 1.136.000 q soit un rendement de 11q/ha, soit une amélioration par rapport à l’année précédente qui n’était que de 907.000 q. Malgré la sécheresse, certains fellahs ont utilisé l’irrigation d’appoint pour plus de 10.000 ha pour assurer un rendement avoisinant les 52q/ha.
Les quantités collectées par la CCLS au niveau de ses 18 points sont de 887.000 q, la différence est retenue par les fellahs pour leurs besoins pendant que d’autres ont préféré la vente de leur production au souk à prix fort, bien que cette année, les fellahs ont eu toutes les facilités par l’ouverture de guichets de paiement au niveau de 7 agences BADR sur le territoire de la wilaya.
La campagne labours-semailles est déjà ouverte, on prévoit entre 145 et 146.000 ha pour la prochaine opération, 4 guichets uniques sont ouvert sur le territoire de la wilaya au niveau de Tighennif, Mascara, Ghriss et Sig et ce, pour faciliter aux fellahs les moyens de bénéficier du crédit RFIG pour faire face convenablement à la campagne.

DÉBUT DE LA CAMPAGNE DES VENDANGES

Les vendanges seront bonnes cette année à Mascara. Ce n'est pas encore la réhabilitation de la wilaya dans la place qui lui est due et qui a fait sa réputation à l'échelle nationale comme région vitivinicole, mais une amélioration sensible est enregistrée cette année à la faveur des pluies qu'a connues la région à la fin du printemps, a estimé la même source.
Le soutien à l'agriculture apporté par l'Etat a encouragé les agriculteurs à cultiver la vigne. Ce soutien se caractérise par certaines mesures qui consistent en la fourniture de plants, l'accompagnement technique et informatif nécessaire au paysan, a ajouté le même responsable.
Les facilités accordées aux agriculteurs ont contribué à l'extension des terres agricoles destinées à la viticulture, La wilaya de Mascara connue pour ses vignobles autrefois ne compte que 6290 ha dont 3.887 ha en vigne de table et 2.403 ha de vigne de cuve, les superficies sont de 3.790 ha pour la vigne de table et 2.340 pour la vigne de cuve. La wilaya s’apprête maintenant seulement à reprendre la plantation du vignoble pour préserver les terres de l’érosion, en particulier les coteaux d’El Bordj et Ain Farès, créer des postes d’emploi et encourager la production de raisin afin d’assurer l’offre sur nos marchés.
A ce jour 90 ha de raisin de table sont cueillis pour une production de 4.695 q et 15 ha de raisin de cuve pour une production de 450 q. La campagne des vendanges n’est qu’à ses débuts.

chute dans un chantier
Décès d'un ressortissant étranger

Un ressortissant étranger est décédé, mercredi dernier, suite à une chute sur le chantier de construction où il travaillait, a-t-on appris du chargé de la communication de la Protection civile de la wilaya. La victime, un Nord-Coréen, âgé de 40 ans employée par une entreprise chinoise, est décédée suite à une chute du 4e étage d'un immeuble en construction, a précisé le lieutenant Tahar Mehenni.
Grièvement blessé, il a rendu l'âme au service des urgences médico-chirurgicales de l'hôpital Meslem Tayeb.
Une enquête a été ouverte par la Sûreté de wilaya pour déterminer les circonstances exactes du drame. (APS)
 

prix du poulet
HAUSSE VERTIGINEUSE

Le prix du poulet a pris des ailes et commence à atteindre un pic sans précédent cette semaine. En effet, à travers tous les marchés de volaille de Mascara, cette viande blanche est écoulée à 340 DA le kilogramme, soit une hausse de près de 50% comparativement à une période très proche où elle était cédée à 190 DA. Cette montée inexpliquée des prix a suscité l’incompréhension et le mécontentement des citoyens et chacun y va de son analyse pour commenter une telle hausse qui commence à faire mal, et cette saignée, nous dit un boucher, risque de prendre des proportions inquiétantes. L’œuf est vendu 15 DA pièce.
Cette flambée vertigineuse et soudaine fait que les ménages qui ne savent plus à quel saint se vouer quand il faut acheter un poulet rôti, histoire de se faire plaisir et partager cela en famille ou avec les invités du jour. C’est la question que se posent de nombreux habitants, notamment ceux qui célèbrent les fêtes de mariage et autres et l’on ne comprend plus rien à rien en l’absence totale des services censés contrôler les prix.
La hausse inexpliquée a pris tout le monde de court, disait une mère de famille exaspérée et d’ajouter : « Il n’y a pas si longtemps, je payais le poulet entre 180 DA et 220 DA et voilà de nouveau une envolée ». Un revendeur de poulet rencontré, explique cette situation par l’éternelle équation de l’offre et de la demande blanche.
Les citoyens vivent dans l’expectative et attendent des jours meilleurs notamment avec la fête de l’aïd el Adha.

SUIVI DES PROJETS
Respect des décisions

Le wali, M. Mohamed Lebka, a présidé une réunion au palais des Congrès de la wilaya a laquelle ont participé, les directeurs de l’exécutif, les chefs de daïra, les P/APC, rappelant aux représentants des collectivités locales qu’ils sont au service du citoyen qui doit se rapprocher de l’Administration.
Il a également instruit les chefs de daïra de multiplier les sorties sur le terrain pour connaître les préoccupations des citoyens. Le wali, qui donne la priorité à la rentrée scolaire, a ordonné aux chefs de daïra de tenir des réunions avec les directeurs d’établissements, les contrôleurs financiers locaux et les P/APC pour l’ouverture des cantines et la préparation de l’opération d’octroi des primes scolaires pour les élèves nécessiteux. Le directeur des Ressources en eau a présenté un rapport détaillé sur le secteur pour indiquer que le volume d’eau dessalée à transférer vers la wilaya est de 122.000 m3/jour pour alimenter les 17 communes branchées.
Le wali ordonne au DRE d’intervenir auprès des entreprises chargées de la réalisation pour brancher les réseaux et achever les travaux dans les délais prescrits et de respecter les échéances, et ordonne aux chefs de daïra, à l’ADE et la DRE de veiller aux branchements illicites et de mettre en activité le puits hertzien d’oued El Abtal le 5/09/2017 pour renforcer le réseau de distribution pour cette commune qui vit un problème d’approvisionnement en eau potable. Il a d’autre part instruit les chefs de daïra et les directeurs de l’exécutif de mettre sur pied une commission chargée des demandes de curage ou creuser des puits en coordination des services concernés par l’opération.
Il a ensuite instruit le S.G. de préparer une réunion élargie à l’exécutif et les entreprises de la wilaya pour préparer la saison hivernale, d’enregistrer les points noirs et de recenser les moyens logistiques existants.
Dans le même ordre d’idée, il a jugé nécessaire la présence de la presse lors du conseil de wilaya, insistant sur l’exécution des instructions et des directives données. M. Lebka a effectué plusieurs sorties sur le terrain pour prendre connaissance des projets en cours de réalisation, s’attachant à ce qu’il croit essentiel, en l’occurrence la crédibilité de l’Etat.
Il n’est pas question, selon lui, d’afficher des objectifs qui sont loin d’être réalisables.


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com