mercredi 23 aot 2017 01:36:25

EL-OUED : PréservatIon de la phoeniciculture

Plus de 1,2 million de palmiers-dattiers productifs des palmeraies de la wilaya d’El-Oued ont bénéficié, à titre préventif, durant l’année en cours, d’un traitement phytosanitaire contre les parasites du Boufaroua et du myelois, a-t-on appris de la direction des services agricoles.

PUBLIE LE : 13-08-2017 | 0:00
D.R

Plus de 1,2 million de palmiers-dattiers   productifs des palmeraies de la wilaya d’El-Oued ont bénéficié, à titre préventif, durant l’année en cours, d’un traitement phytosanitaire contre les parasites du Boufaroua et du myelois, a-t-on appris de la direction des services agricoles.      Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un programme préventif, initié par le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, visant à protéger le palmier-dattier des maladies et parasites nuisibles, et préserver cette richesse phoenicicole des régions dans le sud du pays, a indiqué le responsable par intérim du secteur de l’agriculture, Abdelali Faleh.  
La première phase de cette action préventive a permis le traitement de   quelque 601.000 palmiers-dattiers contre le Boufaroua, alors qu’un nombre similaire de palmiers sera également ciblé contre le myelois, au titre de la deuxième phase devant être lancée avant la fin de cette semaine, a-t-il ajouté.
Les interventions de traitement contre ces parasites destructeurs des palmiers- dattiers ont été menées par les services de l’Institut national de protection des végétaux (INPV) et 12 entreprises sous-traitantes sélectionnées suite à un appel d’offres, a indiqué M. Faleh, ajoutant que des agriculteurs ont traité, pour leur part, quelque 111.000 palmiers productifs.  
Cette opération préventive est supervisée par l’Institut national de protection des végétaux, en collaboration avec la direction des services agricoles de la wilaya d’El-Oued. Des moyens logistiques et des camions dotés de techniques modernes   destinés à ce genre de traitement de parasites ont été mobilisés par   l’INPV. (APS)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions