dimanche 22 octobre 2017 18:12:06

Péninsule coréenne : Le chaudron

Donald Trump a maintenu un haut niveau de tension sur le dossier nord-coréen, affirmant que l'option militaire était «prête à l'emploi» contre Pyongyang, mais il devait aussi s'entretenir avec le président chinois Xi Jinping, dont le pays a appelé à la retenue.

PUBLIE LE : 13-08-2017 | 0:00
D.R

Donald Trump a maintenu un haut niveau de tension sur le dossier nord-coréen, affirmant que l'option militaire était «prête à l'emploi» contre Pyongyang, mais il devait aussi s'entretenir avec le président chinois Xi Jinping, dont le pays a appelé à la retenue. Face à une surenchère sans précédent entre Washington et Pyongyang, la Chine a enjoint aux deux pays de «faire preuve de prudence» et a exhorté Pyongyang à éviter les «démonstrations de force». Multipliant les interventions devant les caméras et sur Twitter, M. Trump a persisté dans le registre belliqueux adopté depuis trois jours : «S'il fait quoi que ce soit visant Guam, ou un autre territoire américain, ou un allié des États-Unis, il le regrettera vraiment, et il le regrettera rapidement», a-t-il lancé, évoquant le jeune leader nord-coréen Kim Jong-Un. M. Trump avait souligné sur Twitter que les solutions militaires étaient «complètement en place» et "»prêtes à l'emploi» si la Corée du Nord se comportait imprudemment. Jusqu'à l'annonce d'une discussion avec Xi Jinping, aucun signe d'apaisement n'était perceptible. Or les prochains exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington, durant lesquels les tensions sur la péninsule coréenne tendent à s'aggraver, commencent prochainement, autour du 21 août. Hier, la maison Blanche a émis un communiqué dans lequel elle appelle la Corée du Nord à «cesser son comportement provocateur et porté à l'escalade».
Cette déclaration intervient après un entretien téléphonique du président Donald Trump avec son homologue chinois Xi Jinping. Les deux présidents «ont réitéré leur engagement mutuel envers une dénucléarisation de la péninsule coréenne», a indiqué la Maison-Blanche. Par ailleurs, M. Trump a déclaré que les forces américaines «sont prêtes» à protéger Guam, alors que la Corée du Nord a annoncé qu'elle projetait de lancer des missiles à proximité de cette île américaine du Pacifique. Par ailleurs, de récentes photos prises par satellite semblent indiquer que la Corée du Nord se prépare à tester des missiles balistiques à partir d'un sous-marin.
«Des images prises récemment par un satellite commercial révèlent plusieurs développements suggérant que la Corée du Nord pourrait être en train d'accélérer le développement de la partie maritime de ses forces nucléaires», selon un expert.
M. T.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions