lundi 11 dcembre 2017 19:53:53

Frontière jordanienne : 23 morts dans un attentat kamikaze

Au moins 23 combattants rebelles ont été tués et des dizaines d'autres blessés vendredi dans un attentat kamikaze dans le sud de la Syrie près de la frontière jordanienne.

PUBLIE LE : 13-08-2017 | 0:00
D.R

Au moins 23 combattants rebelles ont été tués et des dizaines d'autres blessés vendredi dans un attentat kamikaze dans le sud de la Syrie près de la frontière jordanienne. Le kamikaze a fait sauter une ceinture d'explosifs dans une base utilisée par Jaish al-Islam (L'armée de l'islam) près du poste-frontières de Nasib. «La plupart des 23 rebelles tués faisaient partie de Jaish Al Islam. Des dizaines sont blessés, dont 20 dans un état grave.» Même scènes de violence dans la province d’Idleb où sept membres des «Casques blancs», secouristes en terrain rebelle, ont été tués hier par des inconnus dans un de leurs centres. L'attaque s'est produite à l'aube à Sarmine. «Des inconnus ont fait irruption dans le centre de la Défense civile à Sarmine et ouvert le feu tuant sept volontaires», a indiqué l'organisation des Casques Bleus dans un communiqué publié sur son site internet. Par ailleurs, plus de 600.000 Syriens déplacés sont rentrés chez eux au cours des sept premiers mois de l'année 2017, a indiqué vendredi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Selon un rapport publié par l'OIM et ses partenaires, 84% des personnes qui sont rentrés chez elles avaient été déplacées en Syrie, les 16% restant étant revenus de Turquie, du Liban, de la Jordanie et de l'Iraq. L'OIM et ses partenaires estiment que 27% des personnes qui ont décidées de rentrer chez elles l'ont fait pour protéger leurs biens, tandis que 25% ont évoqué l'amélioration de la situation économique dans leur région d'origine et 14% ont cité l'aggravation de la situation économique dans les régions où ils avaient trouvé refuge. La moitié de tous les retours enregistrés en 2016 ont été effectués vers le gouvernorat d'Alep. Le rapport montre que des tendances similaires ont été observées dans les sept premiers mois de 2017. L'étude de l'OIM et de ses partenaires montre également que 97% des personnes revenues dans leurs régions d'origine sont rentrées dans leurs foyers. Environ 83% et 80% des rapatriés ont déclaré avoir respectivement accès à de la nourriture et à des articles ménagers.                 
R. I.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions