mercredi 23 aot 2017 03:33:10

Regard : Pour ne pas « rater » les vacances

Les désagréments de l’été, voilà des choses que les vacanciers connaissent si bien. Trop même, pour ne pas être sur leurs gardes ou ne pas prendre les précautions nécessaires afin d’éviter des situations complexes, parfois dramatiques.

PUBLIE LE : 13-08-2017 | 0:00
D.R

Les désagréments de l’été, voilà des choses que les vacanciers connaissent si bien. Trop même, pour ne pas être sur leurs gardes ou ne pas prendre les précautions nécessaires afin d’éviter des situations complexes, parfois dramatiques. Chaque année, l’été vient jouer au faiseur de gâchis et au trouble- fêtes transformant les vacances en cauchemar, notamment pour les oublieux, pris par l’euphorie de la détente et du relâchement. Les grandes chaleurs, ce sont aussi ces coups de soleil, ces intoxications alimentaires, ces feux de forêts, ces accidents de la route et bien d’autres casse-têtes et ennuis qui ne sont pas toujours anodins, devenus, le sort des vacanciers. Profiter de la Grande bleue, de la nature sans y laisser des plumes est carrément invraisemblable, on est tenté de dire, sans avoir froid aux oreilles. L’été notre ami ? Pas toujours et les preuves ne manquent certainement pas, chaque année. En effet, cette saison est particulière ou du moins, elle doit l’être, à plus d’un titre d’autant qu’elle s’ associe aux vacances, aux fêtes familiales, aux sorties et déplacements pour casser la routine et se préparer pour la rentrée sociale. En effet, tous les jours que Dieu fait, les bilans des services des forêts, de la Protection civile et de la sûreté nationale, font état, de  dégradation du patrimoine végétal, de sinistres routiers, de noyades ou encore de personnes victimes de leur manque de vigilance, de non respect des règles élémentaires d’hygiène, bref de produits alimentaires impropres à la consommation. Ces fléaux, à vrai dire, reviennent, annuellement pour frapper fort et le nombre de décès, chez-nous, suffit, aujourd’hui, pour dire que l’été, c’est aussi, tous ces maux, à prendre absolument très au sérieux, si l’on ne veut pas que notre insouciance nous joue de mauvais tours. On ne  le dira jamais assez, notre pire ennemi n’est autre que notre comportement. En tout cas, passer de bonnes vacances, n’a rien d’une mission impossible quand on est prudent et prévenant. Se ressourcer, se détendre ou s’amuser méritent aujourd’hui, de faire attention où mettre le pied. Un conseil en or, sans doute pour bien profiter de la saison estivale.
Samia D.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions