dimanche 22 octobre 2017 18:15:04

Droits d’auteurs : 4.785 bénéficiaires en 2016

Le directeur général de l’Office national des droits d’auteur et des droits voisins (ONDA), Sami Bencheikh El Hocine a animé hier, à l’hôtel Sofitel d’Alger, une conférence de presse portant sur les répartitions des droits de l’exercice 2016 au profit des auteurs membres de l’ONDA.

PUBLIE LE : 13-08-2017 | 0:00
Ph : Louiza M.

Le directeur général de l’Office national des droits d’auteur et des droits voisins (ONDA), Sami Bencheikh El Hocine a animé hier, à l’hôtel Sofitel d’Alger, une conférence de presse portant sur les répartitions des droits de l’exercice 2016 au profit des auteurs membres de l’ONDA. Avec deux événements de répartitions, à savoir celle des droits d’auteur et celle des droits voisins, prévus pour la fin de l’année et qui porteront sur les droits des artistes n’ayant pas de produit à commercialiser, à l’exemple des instrumentalistes, le DG de l’ONDA a précisé que le chiffre global de l’année 2016 a été de 874.212.713 dinars algériens dont 770.599.632 dinars au bénéfice d’artistes encore en vie. En effet, le nombre de bénéficiaires est de 4.785 artistes avec notamment 103.613.088 dinars dans le domaine public.  
Sami Bencheikh El Hocine a précisé que les familles des artistes décédés récemment ou depuis de longues années ont pu bénéficier d’argent suite à l’exploitation de leurs œuvres artistiques. Les familles de certains artistes comme El Hadj M’hamed El Anka, Dahmane El Harrachi, El Hachemi Guerrouabi, Abdelkrim Dali, Cheikh El Hasnaoui et Mahboub Bati ont bénéficié au cours de cette année de sommes importantes, atteignant un million de dinars.  Le conférencier a salué les efforts des employés de son département, de la politique culturelle et de la corporation artistique pour sa coopération qui contribue à la sauvegarde de la culture algérienne. Il a par ailleurs indiqué que l’Algérie est le premier pays africain à avoir instauré cette relation directe entre l’exploitation de l’œuvre culturelle et sa distribution.  En présence du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, en sa qualité d’auteur, ainsi qu’une dizaine d’artistes de différentes générations, tous membres de l’ONDA,  Amel Zen, auteure-compositrice et interprète, qui fait sensation ces dernières années et qui confirme son talent, a appelé l’ensemble des artistes à se rapprocher de l’ONDA pour s’inscrire. « Je me suis inscrite à l’ONDA en 2013, car j’ai senti l’urgence de protéger mes œuvres. J’appelle l’ensemble des artistes pour s’inscrire et recevoir leur dû, car il s’agit de leur droit », a-t-elle fait savoir.
Kader Bentounès
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions