mardi 17 octobre 2017 12:14:08

FLN - élections locales : Fin du délai de dépôt des candidatures

C’est hier, mercredi, qu’a pris fin l’opération de dépôt des dossiers de candidatures, au parti Front de libération nationale, au titre des prochaines élections locales.

PUBLIE LE : 10-08-2017 | 0:00
D.R

C’est hier, mercredi, qu’a pris fin l’opération de dépôt des dossiers de candidatures, au parti Front de libération nationale, au titre des prochaines élections locales.
Un communiqué émanant du SG du FLN et publié, lundi dernier, sur le site du doyen des partis politiques devait, en effet, rappeler aux membres désireux de se porter candidats, que le dernier délai est fixé au 9 août 2017. Aussi, un délai de 48 heures était donc accordé aux personnes intéressées aux fins de formuler leurs demandes officiellement.
Dans cette instruction adressée à tous les cadres du parti, le SG du FLN signale que tout retard accusé dans le dépôt des dossiers exprimera le désintérêt du concerné. Une instruction précédente rappelait que l’ensemble des dossiers doit être transmis aux commissions de wilaya pour validation, avant le dépôt au niveau du secrétariat général du parti.
Le FLN a, faut-il le rappeler, défini plusieurs critères de sélection des candidats à ce scrutin et avait appelé les militants à se mobiliser pour choisir les plus compétents à même de «conforter la position du parti au sein des assemblées locales».
Dans une autre instruction adressée en juillet dernier, aux superviseurs, aux Secrétaires des mouhafadate et aux présidents des commissions transitoires, Le secrétaire général du parti, a en effet défendu le respect d’une série de conditions et de normes dans l’opération d’élaboration et de classement des listes de candidatures, conformément aux statuts et au règlement intérieur du parti.
Outre la nécessité de se «conformer au programme du président de la République», ces critères exigent «l’ancienneté, tout en étant souple à ce sujet à l’égard des catégories des jeunes et des femmes», ainsi que «les réalisations du candidat sur le terrain, la crédibilité, l’intégrité, l’enracinement dans les milieux populaires et la bonne réputation», soulignant la nécessité de se référer aux remarques et aux observations des responsables des quasmate et mouhafadate.
M. Ould Abbès avait alors indiqué qu’il s’agissait de «critères de sélection des candidats» aux prochaines élections locales, appelant à encourager les candidatures des jeunes et des femmes, à faire prévaloir expérience et la compétence, à tenir compte des responsabilités assumées et à privilégier les candidatures des moudjahidine, de leurs enfants et des fils de chouhada.
Remarque importante, l’instruction exclut des listes de candidatures «ceux qui se sont portés candidats dans d’autres listes ou ceux qui se sont présentés contre le parti durant les législatives de mai 2017».
A noter par ailleurs, qu’il est interdit aux candidats FLN se présentant aux prochaines élections locales, d’assister aux délibérations lors de l’examen des dossiers de candidature. Les candidats ne doivent pas être membres de deux commissions différentes.
Soraya Guemmouri

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions